Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-02-27
Actualité médicale

Tags: stress -  augmenterait -  risque -  encouru -  femme -  developper -  cancer -  cerveau - 
Le stress augmenterait le risque encouru par une femme de développer un cancer du cerveau - Actualité médicale
Le stress augmenterait le risque encouru par une femme de développer un cancer du cerveau

Selon une nouvelle étude, le stress quotidien d’une femme peut réduire sa capacité à lutter contre une maladie sexuellement transmissible commune et augmenter le risque qu’elle encoure de développer le cancer qu’elle cause. Il n’existe pourtant aucun lien apparent entre des évènements importants de la vie passée, tels qu’un divorce ou un licenciement, et la réaction du corps à l’infection.

Publicité

Le virus du papillome humain (HPV) se développe Durant un acte sexuel. Le sous-type le plus commun du virus est l’HPV16. L’Infection par HPV16 ou par d’autres sous-types de l’HPV peut causer un cancer du cerveau.

“L’infection par HPV ne suffit pas à elle seule pour causer un cancer du cerveau,” expliqua le docteur en médecine au Fox Chase Cancer Center Carolyn Y. Fang. “La plupart des infections par HPV chez des femmes en bonne sante disparaissent spontanément avec le temps. Seul un pourcentage minime se transformera en des lésions cervicales précancéreuses ou en cancer. Une réaction immunitaire efficace contre l’HPV aboutirait à l’élimination du virus et à la résolution de l’infection par HPV. Mais certaines femmes ont moins de capacité à soutenir une réaction immunitaire efficace contre l’HPV.”

Fang et ses collègues supposèrent que le stress peut aboutir à des altérations du fonctionnement immunitaire, réduisant la capacité du corps à éliminer le virus de manière efficace. Leur étude sur cette hypothèse paraitra dans l’édition de février de Annals of Behavioral Medicine (volume 17, numéro 1).

Dans cette étude, les chercheurs examinèrent un lien potentiel entre le stress et la réaction immunitaire à l’HPV chez les femmes atteintes de lésions cervicales précancéreuses. Les femmes complétèrent un questionnaire concernant le stress perçut durant le mois précédent et les évènements importants et stressants dans leurs vies, tels que le divorce, décès d’un parent proche ou licenciement.

“Nous étions surprise de découvrir l’absence de lien entre les évènements importants et stressants de la vie et la réaction immunitaire à l’HPV16. Ceci pourrait être dû à la période de temps écoulée depuis l’événement et à la manière dont l’individu évalue et surmonte cet événement,” indiqua Fang. “Nos conclusions concernant le stress quotidien subjectif s’avérèrent, néanmoins, différentes. Les femmes ayant de plus ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2008-02-27 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Fox Chase Cancer Center - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: stress augmenterait risque encouru femme developper cancer cerveau


Publicité

En savoir plus