Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-02-28
Actualité médicale

Tags: Avertissement -  precoce -  test -  APS -  predirait -  cancer -  prostate - 
Avertissement précoce: le test d’APS prédirait le cancer de la prostate avancé  - Actualité médicale
Avertissement précoce: le test d’APS prédirait le cancer de la prostate avancé

Des chercheurs qui révélèrent qu’un test unique d’antigène prostatique spécifique (APS) à l’âge de 50 ans ou moins pourrait prédire la présence d’un cancer de la prostate jusqu’à 25 ans plus tard, (indépendamment de l’importance Clinique), ont aujourd’hui observé qu’un seul ASP peut être utilisé pour prédire le cancer de la prostate avancé.

Publicité

Les résultats, publiés dans la revue en ligne BMC Medicine, devraient aider les médecins à identifier quels hommes bénéficieraient de dépistage intensif.

Plus d’hommes décèdent avec le cancer de la prostate qu’à cause de celui-ci et, chez plusieurs, la qualité ou la durée de vie n’en sont pas affectées. Néanmoins, le cancer avancé de la prostate entraine de graves conséquences, y compris la mort. Les chercheurs du Memorial Sloan-Kettering Cancer Center, New York et de la Lund University, en Suède cherchèrent à étudier la capacité d’un seul test d’ASP à prédire le diagnostique d’un cancer avancé de la prostate dans la vie postérieure. Le cancer avancé consiste en celui-ci se propageant localement en dehors de la prostate ou à d’autres membres du corps pendant la période du diagnostique.

L’équipe étudia des prélèvements de sang rassemblés entre 1974 et 1986 et faisant partie d’une large étude basée sur une population d’hommes d’âge moyen. La cohorte de l’étude, inclut 161 hommes qui avaient été diagnostiqués d’un cancer de la prostate avancé en 1999, et d’autres hommes du même âge qui ne l’avaient pas développé à l’époque. Les résultats révélèrent que le niveau complet d’APS est un indicateur précis du diagnostique du cancer avancé chez les hommes plus tard dans leur vie. La majorité, 66%, des cancers avancés se présentèrent chez les hommes dont les niveaux d’APS faisaient partie des 20% les plus élevés (APS total > 0.9 ng/ml). La période de temps moyenne comprise entre le test sanguin et le diagnostique du cancer était de 17 ans.

Les auteurs écrivent: “Un unique test d’ASP à l’âge de 50 ans ou avant est un important indicateur du cancer avancé de la prostate diagnostiqué jusqu’à 25 ans plus tard. Ceci suggère la possibilité d’utiliser un test d’ASP en avance ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2008-02-28 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: BioMed Central - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: Avertissement precoce test APS predirait cancer prostate


Publicité

En savoir plus

1. Prostate-specific antigen at or before age 50 as a predictor of advanced prostate cancer diagnosed up to 25 years later: a case-control study
David Ulmert, Angel M Cronin, Thomas Bjork, Matthew F O'Brien, Peter T Scardino, James A Eastham, Charlotte Becker, Goran Berglund, Andrew J Vickers and Hans Lilja
BMC Medicine