Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-02-29
Actualité médicale

Tags: patients -  souffrant -  DCIS -  surestiment -  risques -  cancer -  sein - 
Les patients souffrant de DCIS surestiment les risques de cancer du sein  - Actualité médicale
Les patients souffrant de DCIS surestiment les risques de cancer du sein

Selon une étude parue en ligne le 12 février dans le Journal of the National Cancer Institute, plusieurs femmes diagnostiquées d’un carcinome canalaire in situ (DCIS) ont une perception inexacte des risques qu’elles encourent dans le cadre du cancer du sein.

Publicité

Le DCIS est un précancer non invasif dans lequel les cellules anormales sont observées dans la lignée d’un canal mammaire. Les femmes atteintes d’un DCIS ont généralement un pronostic favorable — les taux de récurrence sont bas et seul 1% des patientes souffrant de DCIS décèdent aux suites d’un cancer du sein. Néanmoins, des études indiquent que les patients atteintes d’un DCIS surestiment le risque de récurrence du DCIS et de développer un cancer du sein invasif.

Docteur Ann Partridge, et ses collègues à la Dana-Farber Cancer Institute à Boston firent une enquête sur les risques perçus du cancer du sein parmi les femmes nouvellement diagnostiquées d’un DCIS et sur la manière dont la perception du risque est associée à l’anxiété et à la dépression. Ils effectuèrent un sondage auprès de 500 patientes nouvellement diagnostiquées de DCIS portant sur leur qualité de vie (y compris la dépression et l’anxiété) ainsi que le risque de récurrence ou de cancer du sein invasif qu’elles perçoivent. Les questionnaires furent complétés à l’enrôlement à l’essai, puis au 9e et au 18e mois.

À l’enrôlement, 10% des patients signalèrent une anxiété substantielle et 2% étaient déprimées. Avec le temps, les niveaux d’anxiété se réduisirent et ceux de dépression demeurèrent bas. A l’enrôlement, 54% des patientes affirmèrent être au moins moyennement susceptibles de développer un DCIS à nouveau dans les 5 prochains années et 68% avaient la conviction qu’elles allaient être atteintes de nouveau à une certaine période de leurs vies. Egalement, 28% des femmes croyaient plus ou moins que le DCIS allait s’étendre à d’autres parties du corps. 18 mois plus tard, ces perceptions n’avaient pas substantiellement changé. Les hauts nivaux d’anxiété étaient associés à la surestimation des risques à venir.

“Bien que les femmes atteintes de DCIS ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2008-02-29 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Journal of the National Cancer Institute - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: patients souffrant DCIS surestiment risques cancer sein


Publicité

En savoir plus

Citation:
•Article: Partridge A, Adloff K, Blood E, Dees EC, Kaelin C, Golshan M, et al. Risk Perceptions and Psychosocial Outcomes of Women With Ductal Carcinoma In Situ: Longitudinal Results From a Cohort Study. J Natl Cancer Inst 2008;100: 243 – 251
•Editorial: Welch HG, Woloshin S, Schwartz LM. The Sea of Uncertainty Surrounding Ductal Carcinoma In Situ — The Price of Screening Mammography. J Natl Cancer Inst 2008; 100: 228 – 229