Publicité
Accueil > Actualité médicale > Biologie clinique
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-03-04
Actualité médicale

Tags: chercheurs -  University -  Sydney -  trouvent -  preuves -  liant -  kava -  endommagement -  foie - 
Les chercheurs à l’University of Sydney trouvent de nouvelles preuves liant le kava à l’endommagement du foie  - Actualité médicale
Les chercheurs à l’University of Sydney trouvent de nouvelles preuves liant le kava à l’endommagement du foie

Durant les dernières quelques années, de sérieuses inquiétudes concernant les dangers du kava et les effets sur le foie ont aboutit à l’interdiction ou la limitation de vente de kava ou de produits de kava par les agences de régulation telles que la US Food and Drug Administration et la Therapeutic Goods Administration en Australie.

Publicité

Originaire de Fiji, où il est courant de boire du kava, Professeur Iqbal Ramzan, Doyen de la faculté de Pharmacie à l’University of Sydney, en Australie, avait précédemment publié des articles portant sur les contre-effets du kava, et voulait effectuer des recherches supplémentaires concernant les effets du kava sur le foie.

Ces conclusions sont publiées dans l’édition du 28 janvier 2008 du World Journal of Gastroenterology. Dirigeant une équipe de chercheurs de l’University of Sydney, le Professeur Ramzan enquêta, durant une année, sur les effets cellulaires du kava sur le foie. Le Kava est utilisé pendant les cérémonies et pour des buts récréatifs et sociaux dans le Sud-Pacifique depuis les temps anciens, exactement comme l’alcool, le thé ou le café dans d’autres sociétés actuellement.

Dans les années 80, d’autres utilisations médicinales du kava émergèrent et il fut commercialisé sous forme d’herbe, comme moyen naturel de traiter des conditions telles que l’anxiété, l’insomnie, la tension et l’agitation, en particulier en Europe et en Amérique du Nord.

Récemment, des preuves apparurent sur les contre-effets que le kava aurait sur le foie.

Afin de tester ces théories, l’étude effectuée à l’University of Sydney dirigea son attention vers le kavalactone principal (l’ingrédient du kava considéré affecter le foie) – la kavaine – et chercha à découvrir son effet sur les ultrastructures (ou structures biologiques) du foie.

Il est donc nécessaire de recourir à des microscopes électroniques (qui permettent d’examiner l’intérieur des cellules) fournis par l’Australian Key Centre for Microscopy and Microanalysis à l’University of Sydney sous la direction de son sous-directeur, Professeur Filip Braet.

L’étude observa que, suite à un traitement à base de kavaine, les tissus hépatiques présentent des modifications globales de la structure, y compris le rétrécissement des vaisseaux sanguins, l’étranglement du passage des vaisseaux sanguins et la rétraction de l’alignement ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2008-03-04 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: World Journal of Gastroenterology - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: chercheurs University Sydney trouvent preuves liant kava endommagement foie


Publicité

En savoir plus

Reference: Fu S, Korkmaz E, Braet F, Ngo Q, Ramzan I. Influence of kavain on hepatic ultrastructure. World J Gastroenterol 2008 January 28; 14(4): 541-546
http://www.wjgnet.com/1007-9327/14/541.aps