Publicité
Accueil > Actualité médicale > Gynécologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2008-03-05
Actualité médicale

Tags: maladie -  inflammatoire -  intestin -  mimerait-elle -  presentation -  clinique -  troubles -  gynecologiques - 
La maladie inflammatoire de l’intestin mimerait-elle, dans sa présentation clinique, les troubles gynécologiques?   - Actualité médicale
La maladie inflammatoire de l’intestin mimerait-elle, dans sa présentation clinique, les troubles gynécologiques?

L’endométriose est une maladie d’étiologie inconnue dans laquelle un tissu endométrial se développe à des emplacements extra-utérins, y compris les ovaires, les trompes de Fallope et le canal gastrointestinal. Elle apparait d’habitude entre l’âge de 30 et 40 ans. 4 à 17% des femmes menstruées développent l’endométriose. Lorsque la maladie implique l’intestin grêle, son parcours est généralement bénin, mais, dans de rares circonstances, elle pourrait requérir une urgence abdominale. L’endométriose invasive de l’intestin pourrait se présenter sous forme d’obstruction intestinale. La cause principale de cette obstruction est la formation de sténoses et les adhésions, qui, occasionnellement, miment dans sa présentation clinique la maladie de Crohn ou une malignité.

Publicité

L’endométriose gastrointestinale apparait sous forme de dysménorrhée, de ménorrhagie ou de symptômes prémenstruels. Les symptômes intestinaux de Frank sont généralement associés à l’obstruction intestinale. Bien que les symptômes intestinaux puissent apparaitre durant ou exacerber les menstruations, ce lien n’est pas toujours présent. Les symptômes ne coïncident avec les menstruations que dans 18-40% des cas. Les crampes récurrentes et douloureuses au bas ou au milieu de l’abdomen représentent le symptôme le plus commun aussi bien de l’endométriose intestinale que de la maladie de Crohn. D’autres symptômes des deux maladies incluent la diarrhée, la constipation, la nausée, les vomissements, la fièvre, l’anorexie et la perte de poids.

Une observation médicale publiée le 7 janvier 2008 dans le World Journal of Gastroenterology décrit une patiente désespérée qui consulta le Dr. Zafer Teke au Pamukkale University Hospital, en Turquie, en 2006. Cette patiente représentait un vrai défi pour le Dr. Teke. Elle avait 31 ans et souffrait de douleurs prémenstruelles abdominales basses et moyennes qui s’étendaient jusqu’au dos et d’une rondeur abdominale basse pendant 3 ans, d’abord mensuellement puis constante et s’aggravant continuellement. Elle révéla des antécédents de dysménorrhée et de ménorrhagie, mais pas de dyspareunie. Le seul médicament qu’elle prenait était un contraceptif oral. Elle avait donné naissance à un bébé en bonne santé.

Son gynécologue à une clinique de santé destinée aux femmes la diagnostiqua d’une endométriose de l’intestin grêle, en se basant sur une interview et son parcours clinique. Vu que la thérapie n’avait débuté qu’avec un seul contraceptif oral, les symptômes dus à l’obstruction intestinale mécanique partielle s’étaient graduellement améliorés. Le manqué de réaction à la thérapie par contraceptive oral avait encouragé son gynécologue à effectuer une laparotomie exploratrice. Le gynécologue ne réussit qu’à effectuer une biopsie des régions hautement enflammées. Les résultats de la ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2008-03-05 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: World Journal of Gastroenterology - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.c Accéder à la source


Publicité

En savoir plus

Reference: Teke Z, Aytekin FO, Atalay AO, Demirkan NC. Crohn's Disease Complicated by Multiple Stenoses and Internal Fistulas Clinically Mimicking Small Bowel Endometriosis. World J Gastroenterol 2008, January 7; 14(1): 146-151
http://www.wjgnet.com/1007-9327/14/146.asp