Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-03-11
Actualité médicale

Tags: medicaments -  anemie -  associee -  cancer -  lies -  risque -  accru -  caillots -  sanguins -  deces - 
Les médicaments pour l’anémie associée au cancer liés à un risque accru de caillots sanguins et de décès   - Actualité médicale
Les médicaments pour l’anémie associée au cancer liés à un risque accru de caillots sanguins et de décès

Selon un article paru dans l’édition du 27 février de JAMA, le fait de traiter l’anémie par des types de médicaments appelés agents de stimulation d'érythropoïèse (ESA) est associé à un risque accru de thromboembolisme veineux (caillots sanguins dans les veines profondes des jambes ou dans les poumons) et de décès parmi les patients souffrant de cancer.

Publicité

Les ESA, érythropoïétine et darbépoétine, sont largement utilisés pour traiter l’anémie des patients atteints de cancer. Certaines études indiquèrent que ces médicaments impliqueraient un risque accru de thromboembolisme veineux (VTE), mais il ne fut pas révélé s’il existe un risque accru de décès associé, selon des informations d’arrière-plan de l’article.

Docteur Charles Bennett, docteur en médecine, de la Northwestern University Feinberg School of Medicine, à Chicago, et ses collègues examinèrent, en effectuant un examen des essais en phase III, le taux de VTE et de décès associé à l’administration d’ESA pour le traitement de l’anémie chez les patients atteints de cancer.

Les chercheurs identifièrent 51 essais cliniques portant sur 13,611 patients, examinant la survie. L’analyse des données indiqua que le risque de décès était considérablement plus élevé pour les patients cancéreux qui furent traités aux ESA, par opposition au groupe de contrôle (placebo).

Le thromboembolisme veineux fut évalué par le biais de 38 essais portant sur 8,172 patients. Les chercheurs observèrent un risque accru significatif (57%) de VTE parmi les patients traités aux ESA (334 atteintes parmi 4,610 patients traités aux ESA vs 173 atteintes parmi 3,562 patients de contrôle).

« Ces risques sont importants vu la prévalence d’utilisation des ESA en qualité de médicaments de soutien parmi les patients cancéreux, et vu la propagation d’une série d’avis de sécurité par la Food and Drug Administration (FDA) et les fabricants des ESA, » écrivit l’auteur.

« Les inquiétudes sur la sécurité sont en grande partie responsables des changements observés dans les modes d’usage, les polices de remboursement, les directives cliniques et les ensembles d’ajouts approuvés par la FDA afférents aux ESA dans le cadre de la cancérologie. Nos conclusions, conjointement avec les rapports scientifiques de base sur l’érythropoïétine et ses récepteurs dans les cancers solides, soulèvent des inquiétudes concernant ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2008-03-11 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: JAMA and Archives Journals - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: medicaments anemie associee cancer lies risque accru caillots sanguins deces


Publicité

En savoir plus

JAMA. 2008;299[8]:914-924