Publicité
Accueil > Actualité médicale > Psychiatrie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-03-11
Actualité médicale

Tags: Changer -  medicaments -  ajouter -  psychotherapie -  aideraient -  adolescents -  recevant -  medicaments -  inefficaces -  depression - 
Changer de médicaments et y ajouter la psychothérapie aideraient les adolescents recevant des médicaments inefficaces contre la dépression - Actualité médicale
Changer de médicaments et y ajouter la psychothérapie aideraient les adolescents recevant des médicaments inefficaces contre la dépression

Selon une étude parue dans l’édition du 27 février de JAMA, pour les adolescents dépressifs ne réagissant pas à un traitement initial composé d’un inhibiteur de la capture de la sérotonine (SSRI ; un type d’antidépresseurs), le fait de changer de médicament et de se soumettre à une thérapie comportementale cognitive, aboutirait à l’amélioration des symptômes, par opposition au fait de changer seulement le médicament.

Publicité

La dépression adolescente est une maladie handicapante, récurrente, chronique et répandue. « La dépression non-traitée cause un handicap à l’école, dans les relations interpersonnelles, pour l’ajustement occupationnel et augmente le risque de comportement suicidaire et de suicide total. Par conséquent, le traitement approprié de la dépression adolescente comporte de profondes implications pour la sante publique chez les jeunes à cette phase critique du développement, » expliquent les chercheurs.

Les directives cliniques du traitement de la dépression adolescente recommandent la prescription de SSRI, la psychothérapie ou les deux. Bien que ces traitements seuls ou combinés se soient révélés efficaces, 40% des adolescents dépressifs au moins ne montrent aucune réaction clinique adéquate à ces interventions.

Docteur David Brent, de l’University of Pittsburgh, et ses collègues examinèrent l’efficacité relative de ce type de médicament, de la thérapie comportementale cognitive (TCC) et de la combinaison des deux pour le traitement de la dépression adolescente résistante. L’essai contrôlé randomisé, mené entre 2000 et 2006, porta sur 334 patients âgés de 12 à 18 ans, ayant eu un diagnostique primaire de trouble dépressif majeur et n’ayant pas réagi à un traitement initial de deux mois par SSRI. Pendant 12 semaines, les participants furent randomisés à l’un des 4 traitements suivants : prendre un second SSRI différent (paroxetine, citalopram ou fluoxetine) ; prendre un SSRI différent accompagnée d’une TCC ; changer vers le venlafaxine (un inhibiteur sélectif de recaptage noradrénergique et de sérotonine [SRNI], un antidépresseur s’étant révélé dans d’autres études supérieur au SSRI dans la prise en charge du traitement de la dépression adulte résistante) ; changer vers le venlafaxine accompagnée d’une TCC.

« Dans cette étude portant sur des adolescents souffrant de dépression chronique modérément sévère et qui n’avaient pas réagi à un traitement adéquat par antidépresseurs SSRI, le fait de changer à une combinaison de TCC et ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2008-03-11 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: JAMA and Archives Journals - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source


Publicité

En savoir plus

JAMA. 2008;299[8]:901-913