Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-03-12
Actualité médicale

Tags: test -  reduire -  recurrence -  cancer -  sein - 
Un test peut réduire la récurrence du cancer du sein  - Actualité médicale
Un test peut réduire la récurrence du cancer du sein

Un nouveau test qui examine de larges sections du ganglion lymphatique sentinelle des gènes exprimés par le cancer du sein, réduirait le risque de récurrence et les chirurgies multiples, affirment les médecins.

Publicité

Le GeneSearch Breast Lymph Node Assay, fabriqué par Veridex L.L.C., une compagnie Johnson & Johnson, est utilisé au Medical College of Georgia afin d’examiner la moitié du tissu du ganglion lymphatique sentinelle, premier endroit ou le cancer du sein se développé typiquement. Le prélèvement représente plus de 10 fois la quantité de tissus examinés lors d’une biopsie traditionnelle. Et vu que le test examine le tissu à l’aide d’outils moléculaires, celui-ci est plus sensible, indiqua Dr. Zixuan (Zoe) Wang, biologiste moléculaire et directrice scientifique des Georgia Esoteric and Molecular Diagnostic Labs, L.L.C. 

« Lorsque nous observons le tissu à l’aide du test GeneSearch, nous cherchons des quantités excessives de mamoglobine et de cytokeratine 19, les 2 gènes les plus exprimés dans les tissus du cancer du sein, » expliqua le Dr.Wang. « Si nous retrouvons des quantités excessives de ces gènes, nous saurons alors que le cancer s’est métastasé. »
Le MCG est le premier endroit en Géorgie à offrir ce test, décrit par Time Magazine comme l’une des 10 meilleures découvertes scientifiques de l’an 2007.

Effectué durant une mastectomie, le test GeneSearch utilise des méthodes de diagnostique moléculaires afin d’examiner plus de tissus que les biopsies traditionnelles de ganglions sentinelles, réduisant la possibilité d’un faux résultat négatif, indiqua Dr. Stephen Peiper, président du MCG Department of Pathology and Georgia Cancer Coalition Distinguished Cancer Clinician and Scientist.

Le ganglion sentinelle, se trouvant au niveau des aisselles, filtre des fluides de la poitrine.

« Pendant une biopsie traditionnelle du ganglion sentinelle, un chirurgien prélève un ganglion, puis le pathologue coupe cette section en 2, puis en 4, » signala le Dr. Peiper. « Puis, ils coupent des tranches très fines de ces sections, les gèlent et les colorient, et recherchent les cellules cancéreuses à travers un microscope. Cette technique, appelée section gelée, serait effectuée durant ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2008-03-12 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Medical College of Georgia - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: test reduire recurrence cancer sein


Publicité

En savoir plus