Publicité
Accueil > Actualité médicale > Rhumatologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2008-03-14
Actualité médicale

Tags: Periode -  decisive -  traitement -  osteoporose - 
Période décisive pour le traitement de l’ostéoporose  - Actualité médicale
Période décisive pour le traitement de l’ostéoporose

Une étude révèle que 50% des femmes arrêtent leur traitement en l’espace d’un an.

Publicité

Les femmes qui ne suivent pas les instructions de traitement de l’ostéoporose ou qui ne réagissent pas au traitement, sont plus susceptibles de souffrir de fractures qui affecteront sérieusement leur qualité de vie. Selon le chercheur en chef, Professeur Cyrus Cooper, du MRC Epidemiology Resource Centre, University of Southampton, au Royaume-Uni, il existe un besoin urgent de soutenir ces patientes et d’aborder leurs problèmes lorsque de nouvelles thérapies sont évaluées et de nouvelles directives de traitement mises en place. Ses résultats (1) paraitront dans l’édition d’avril de Osteoporosis International, une revue Springer.

L’ostéoporose représente un problème de santé mondiale en croissance et les thérapies actuellement disponibles se sont avérées réduire le risque de fractures dues à la fragilité chez les femmes post-ménopausiques. La plupart des patientes gagnent en densité minérale osseuse en l’espace d’un an de traitement. Toutefois, les sondages portant sur les patientes atteintes d’ostéoporose révèlent que la conformité au traitement n’est pas élevée en pratique, et jusqu’à 50% des patientes arrêtent le traitement dans l’année suivant son début, en partie à cause des effets secondaires. En outre, les essais cliniques révèlent que les fractures dues à l’ostéoporose comportent des implications physiques, psychologiques et sociales pouvant sérieusement affecter la qualité de vie des patientes.

L’étude de Cooper et de ses collègues, L’Observational Study of Severe Osteoporosis (OSSO)*, examina le nombre de fractures dont furent victimes les femmes qui ne réagirent pas à la pharmacothérapie, et la manière dont l’échec de la thérapie affecta leur qualité de vie en matière de santé. Un total de 1885 femmes âgées de 70 ans atteintes d’ostéoporose établie et de « réaction clinique inadéquate à la pharmacothérapie de l’ostéoporose », furent évaluées sur une année. Les chercheurs utilisèrent une combinaison de 2 questionnaires pour mesurer leur qualité de vie au début de ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2008-03-14 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Springer - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: Periode decisive traitement osteoporose


Publicité

En savoir plus

*OSSO was a multi-national, 12-month prospective observational study across 469 out-patient settings in six European countries: France, Germany, Greece, Portugal, Spain and the UK. Women were recruited between April 2003 and June 2004.

Reference
1. Cooper C et al (2008). Fracture incidence and changes in quality of life in women with an inadequate clinical outcome from osteoporosis therapy: the Observational Study of Severe Osteoporosis (OSSO). Osteoporosis International (DOI 10.1007/s00198-007-0488-8)