Publicité
Accueil > Actualité médicale > Neurologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-03-18
Actualité médicale

Tags: realite -  virtuelle -  technologie -  informatique -  ameliorent -  condition -  victimes -  accidents -  cerebrovasculaires - 
La réalité virtuelle et la technologie informatique améliorent la condition des victimes d’accidents cérébrovasculaires   - Actualité médicale
La réalité virtuelle et la technologie informatique améliorent la condition des victimes d’accidents cérébrovasculaires

Les hôpitaux israéliens ont récemment commencé à utiliser une thérapie de réalité virtuelle à l’intention des patients victimes d’accidents cérébrovasculaires. L’un des programmes les plus communs représente le patient observant son image virtuelle sur un écran.

Publicité

Par exemple, des balles de tennis sont virtuellement lancées dans la direction du patient de tous les côtés et les mouvements de main de celui-ci sont enregistrés sur l’écran. Durant la première étape du développement de ce nouveau programme, le scientifique informatique Dr. Larry Manevitz de l’University of Haifa, accompagné du Dr. Uri Feintuch, neuroscientifique de l’Hebrew University et collègue chercheur à la Caesarea Rothschild Institute for Interdisciplinary Applications of Computer Science de Haifa, et Eugene Mednikov, diplômé en Sciences Informatiques, introduisirent des sessions vidéo de cette thérapie de réalité virtuelle au programme nouvellement développé. Grâce à ce programme, l’ordinateur « apprit » à différencier entre les différents types de lésions cérébrales : accident cérébrovasculaire (ACV) et lésion cérébrale traumatique (LCT). Pendant des tests supplémentaires, l’ordinateur réussit à diagnostique de manière précise, 90 à 98% des fois, si le patient est sain ou à été victime d’une lésion cérébrale traumatique ou d’un accident cérébrovasculaire.

Le diagnostique, indique le Dr. Manevitz, représente la partie de base du traitement – tout médecin ou prestataire de soins de santé devrait diagnostiquer correctement des lésions cérébrales sévères. Bien que cette étude représentât un important développement dans le domaine des sciences informatiques, elle n’aidera pas directement la société. Toutefois, le plus important est la seconde phase du développement, dans laquelle l’ordinateur est capable de faire des choses dont le médecin est incapable. « Des que l’ordinateur identifie la lésion, nous obtenons un modèle que nous pouvons utiliser pour des tests et des analyses supplémentaires – ce qui ne peut pas être effectué directement sur le patient. A l’aide d’un modèle informatisé, nous pouvons tester plusieurs options de traitement et décider lequel sera le plus efficace. L’ordinateur peut aussi déterminer le degré de guérison possible du patient. Il existe des taches que la médecine prendra beaucoup de ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2008-03-18 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: University of Haifa - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source


Publicité

En savoir plus