Publicité
Accueil > Actualité médicale > Biologie clinique
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-03-18
Actualité médicale

Tags: bas -  niveaux -  hormone -  PYY -  representent -  indicateur -  clair -  diabete de type 2 - 
Les bas niveaux de l’hormone PYY représentent un indicateur clair de diabète de type 2  - Actualité médicale
Les bas niveaux de l’hormone PYY représentent un indicateur clair de diabète de type 2

Il sera bientôt possible d’effectuer un simple test de sang et de prédire si une personne possède ou pas de bas niveaux d’une certaine molécule, les prédisposant à développer le diabète de type 2. Si le test est positif, il serait alors possible d’avoir recours à un traitement préventif, ralentissant ou même stoppant ce développement.

Publicité

Voila ce qu’espèrent les scientifiques et cliniciens à la Garvan Institute of Medical Research de Sydney, qui ont révélé en définitive que les personnes produisant de bas niveaux de la molécule PYY encourent un plus haut risque de développer le diabète de type 2 et l’obésité.

Les résultats furent publiés en ligne le 4 mars dans le prestigieux International Journal of Obesity.
On sait déjà que l’hormone PYY, libérée par l’intestin après un repas, nous donne une sensation de satiété. Lorsque la PYY est surproduite, elle empêche l’obésité chez les souris causée par la diète.

Le Professeur Herbert Herzog, Directeur du Garvan’s Neuroscience Program et expert de l’appétit, indique que les nouveaux résultats sont importants dans le sens ou ils révèlent une défectuosité métabolique avant la présence d’une quelconque maladie ou la manifestation de gain de poids. « Nous savons aujourd’hui que les bas niveaux de PYY après les repas représentent un indicateur précoce du développement de l’obésité et du diabète de type 2, » indiqua-t-il.

Le Professeur Lesley Campbell, Directrice des Diabètes Services au St. Vincent’s Hospital et membre dirigeant du groupe de Garvan’s Diabetes and Obesity Clinical Studies, tente de retrouver les facteurs génétiques impliqués dans le développement du diabète de type 2 depuis plus de 10 ans. Plus spécifiquement, sa recherche porte sur les personnes avant qu’elles soient atteintes de la maladie, aux facteurs contribuant et aux effets du diabète.

Professeur Campbell a déjà publié des résultats révélant que les personnes résistantes à l’insuline, ayant des antécédents familiaux de diabète de type 2, possèdent de bas niveaux de PYY. « Dans des études antérieures, nous avons indiqué que, même avant l’apparition des anomalies du diabète, les personnes manifestent déjà des anomalies de la satiété, marquées par le manque de sécrétion de l’hormone PYY, » expliqua-t-elle. ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2008-03-18 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Research Australia - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: bas niveaux hormone PYY representent indicateur clair diabete de type 2


Publicité

En savoir plus