Publicité
Accueil > Actualité médicale > Gynécologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2008-03-18
Actualité médicale

Tags: vaccin -  VPH -  resultats -  anormaux -  frottis -  vaginal - 
Le vaccin du VPH réduit les résultats anormaux du frottis vaginal  - Actualité médicale
Le vaccin du VPH réduit les résultats anormaux du frottis vaginal

En détectant des signaux, le GARDASIL épargnera à des milliers le diagnostique d’anomalie cellulaire qui mènerait à plus de tests et probablement à la chirurgie.

Publicité

BIRMINGHAM, Ala. – Selon une recherche effectuée à l’University of Alabama à Birmingham (UAB), une réduction significative des résultats anormaux du frottis vaginal survint après que des jeunes filles et des femmes eussent reçu un vaccin visant à prévenir le cancer du col de l’utérus.

Les résultats révèlent que le vaccin, appelé GARDASIL, s’avère prévenir le développement de modifications cellulaires qui aboutissent aux maladies du col de l’utérus, indiquent les chercheurs.

En étant testé, le GARDASIL réduisit les résultats anormaux de frottis vaginal de 43%, en comparaison avec les femmes n’ayant pas reçu le vaccin. Le taux de 43% de réduction concernait les tests ayant détecté des modifications précancéreuses appelées Lésions épidermoïdes intraépithéliales de Haut Grade (LEI) 3 ans après que les femmes eu été vaccinées.

GARDASIL réduisit d’autres résultats anormaux de frottis vaginal, dont les modifications cellulaires légères pré-malignes, de 16 à 35%, en comparaison avec les femmes n’ayant pas été vaccinées.

Bien que les résultats révèlent qu’il n’est pas définitif que le GARDASIL prévienne le cancer, ils indiquent pourtant que le vaccin épargnera à des milliers de femmes le diagnostique d’anormalités cellulaires ou de modifications malignes qui pourraient mener à d’autre tests et, probablement, à la chirurgie, expliqua Docteur Warner Huh, professeur assistant à la Division of Gynecologic Oncology de l’UAB et médecin choisit pour présenter les données.

« Clairement, les avantages du vaccins incluent une caractéristique pouvant être rapidement appréciée des femmes et des filles, » estima Huh. « C’est un premier signe positif, et plusieurs années seront nécessaires pour s’assurer de manière définitive que le vaccin prévient le cancer. »

Les résultats furent exposés le 10 mars durant la réunion annuelle de la Society of Gynecological Oncologists, tenue à Tampa.
Les résultats représentent la compilation de 3 essais séparés impliquant plus de 18.000 femmes âgées de 16 ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2008-03-18 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: University of Alabama at Birmingham - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: vaccin VPH resultats anormaux frottis vaginal


Publicité

En savoir plus