Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-03-19
Actualité médicale

Tags: modele -  souris -  mesotheliome -  reproduit -  maladie -  humaine - 
Un modèle de souris du mésothéliome reproduit la maladie humaine  - Actualité médicale
Un modèle de souris du mésothéliome reproduit la maladie humaine

Les scientifiques ont établi un modèle de souris pour le mésothéliome malin humain (MM) qui fournira de précieuses informations concernant le développement et la progression du cancer avec les nouvelles directives pour la conception de stratégies thérapeutiques. La recherche, publiée par Cell Press dans l’édition de mars de Cancer Cell, aboutirait éventuellement à des résultats substantiellement améliorés pour les patients souffrant de cette maladie dévastatrice.

Publicité

Le MM est un cancer agressif dont l’origine se trouve dans la lignée mésothéliale de la cage pleurale. Le MM est associé à l’exposition à l’amiante et se caractérise par une longue période de latence entre l’exposition et l’apparition de la maladie. La chimiothérapie améliore parfois la survie globale, mais il n’existe pas de remède pour la MM et les patients succombent souvent à la maladie 1 an après le diagnostique. « Nous avons urgemment besoin de modèles expérimentaux de MM pouvant être utilisés, non seulement pour étudier l’apparition et la progression de la maladie, mais également à servir de modèle pour choisir de nouvelles thérapies combinées et agents ciblés, » indiqua l’auteur principal de l’étude, Dr. Anton Berns, de The Netherlands Cancer Institute.

Chez l’être humain, le MM a été associé à des lésions aboutissant à la perte de neurofibromatose de type 2 (NF2) et à des lésions génétiques affectant les voies RB et P53. L’équipe du Dr. Berns tenta de comprendre si une série de mutations uniques ou combinées des voies Nf2, p53 et Rb à l’intérieur de la lignée mésothéliale de la cage thoracique, causerait un MM chez les souris.

Les chercheurs observèrent que la grande majorité des souris étant atteintes de mutations conditionnelles des Nf2;Ink4a/Arf et Nf2;p53, développèrent un MM après une courte période de latence. Les tumeurs MM des souris, pouvant être suivies de manière non invasive par le biais de l’imagerie bioluminescente, ressemblent de très près au MM humain. Il est intéressant de noter que les souris knock-out Nf2;Ink4a/Arf présentaient un cancer plus invasif en comparaison avec les souris knock-out Nf2;p53. Les chercheurs révélèrent ensuite que la perte d’Ink4à contribue substantiellement aux mauvais résultats cliniques des murines porteuses de MM.

Ces résultats décrivent un excellent système de modèle excellent visant à rechercher ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2008-03-19 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Cell Press - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: modele souris mesotheliome reproduit maladie humaine


Publicité

En savoir plus

The researchers include Johan Jongsma, Erwin van Montfort, Marc Vooijs, John Zevenhoven, Paul Krimpenfort, Martin van der Valk, Marc van de Vijver, and Anton Berns, of The Netherlands Cancer Institute, Amsterdam, The Netherlands.