Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-03-26
Actualité médicale

Tags: molecule -  presente -  soja -  freiner -  propagation -  cancer -  prostate - 
Une molécule présente dans le soja pourrait freiner la propagation du cancer de la prostate  - Actualité médicale
Une molécule présente dans le soja pourrait freiner la propagation du cancer de la prostate

PHILADELPHIA – D’après une étude publiée dans l’édition du 15 Mars de la revue Cancer Research (un des journaux de l’American Association for Cancer Research), une molécule présente dans le soja a presque entièrement bloquer la propagation d’un cancer de la prostate humain chez les souris.

Publicité

Les chercheurs indiquent que le dosage de cette molécule, un antioxydant connu sous le nom de génistéine, utilisé dans les expériences n'était pas plus important que celui qu'un homme mangerait avec une alimentation riche en soja.

Les chercheurs du Northwestern University ont trouvé que la génistéine diminue les métastases du cancer de la prostate dans les poumons, chez 96% des souris ayant reçu la molécule dans leur ration alimentaire par rapport aux souris du groupe contrôle. Il s’agit de la première étude dans un organisme vivant démontrant que la génistéine peut arrêter la prolifération du cancer de la prostate sous forme de métastases.

« Ces résultats impressionnant nous donnent l’espoir que la génistéine peut avoir des effets dans la prévention de la prolifération du cancer de la prostate chez les patients, » indique le doyen des chercheurs de l’étude, Raymond C. Bergan, MD, directeur des thérapies expérimentales au Robert H. Lurie Comprehensive Cancer Center du Northwestern University.

« L’alimentation peut avoir un effet sur le cancer et cela n’a rien à voir avec la magie », indique Bergan. « Certaines molécules ont un effet bénéfique et maintenant nous avons toutes les études pré-cliniques nécessaires afin de démontrer que la génistéine pourrait être une molécule de chimiothérapie préventive très prometteuse. »

Bergan et ses collègues avaient préalablement montré que la génistéine pouvait inhiber, dans les cultures de cellules de cancer de la prostate, le détachement des cellules cancéreuses de la tumeur primaire ; mais également réprimer l’invasion cellulaire. La génistéine bloque l'activation des MAP kinases p38, des protéines qui régulent les voies de signalisations en activant les protéines responsable du détachement des cellules cancéreuse de l'amas tumoral compact ; les forçant ainsi à migrer. "En culture cellulaire, il est possible de voir que lors de l'addition de génistéine, les cellules s’aplatissent d’elles-mêmes pour s'étaler et s'attacher fortement aux cellules ...

Page suivante (2 / 4)

Article écrit le 2008-03-26 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: American Association for Cancer Research - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: molecule presente soja freiner propagation cancer prostate


Publicité

En savoir plus