Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-03-26
Actualité médicale

Tags: consommation -  alcool -  polymorphismes -  cytochromes -  P4502E1 -  facteurs -  haut -  risque -  cancer -  cellules -  squameuses -  oesophage -  (ESCC) - 
La consommation d’alcool et les polymorphismes des cytochromes P4502E1 sont des facteurs à haut risque pour cancer des cellules squameuses de l'œsophage (ESCC) - Actualité médicale
La consommation d’alcool et les polymorphismes des cytochromes P4502E1 sont des facteurs à haut risque pour cancer des cellules squameuses de l'œsophage (ESCC)

Une consommation importante d’alcool augmente le risque de cancer des cellules squameuses de l'œsophage (ESCC). Il existe une synergie d’interactions entre la consommation d’alcool et les génotypes ALDH2, ADH1B, CYP2E1. Le risque d’ESCC chez les gros et moyens consommateurs d’alcool, le génotype ALDH2 (1/2) combiné avec ADH1B (1/1), le génotype ALDH2 (1/2) combiné avec CYP2E1 (c1/c1), mènent à une synergie d’interactions supérieure à celle de buveurs avec le génotype ALDH2 (1/1) + ADH1B (1/2 + 2/2); ALDH2 (1/1) + CYP2E1 (c1/c2 + c2/c2).

Publicité

Cette étude a été réalisée par l’équipe menée par Dr. Yan-Mei Guo, et décrite dans un article publié dans l’édition du 7 Mars 2008 de la revue World Journal of Gastroenterology.

L’ESCC est la septième cause de décès par cancer au niveau mondial. Les études épidémiologiques ont montré que la consommation de boissons alcoolisées est liée au développement de l’ESCC. Les polymorphismes génétiques des Cytochromes P4502E1 (CYP2E1), de l’aldéhyde deshydrogénase-2 (ALDH2) et de l’alcool deshydrogénase-1B (ADH1B, précédemment identifié ADH2) affectent le métabolisme de l’alcool. D’autres études ont examiné les rôles de l’alcool, de CYP2E1, ALDH2 et ADH2 dans la survenue de l’ESCC, mais leurs résultats étaient contradictoires.

D’après les auteurs, il n’existait pas jusqu’à maintenant de données claires permettant d'élucider la susceptibilité conférée par les polymorphismes génétiques CYP2E1, ALDH2 et ADH1B et l’ESCC. De même, aucune définition, ni évaluation, n’ont été réalisées pour expliquer les rôles individuels et combinés de ces gènes avec la consommation d'alcool.

L’aspect innovant de cette étude réside dans la manière dont l’interaction entre les génotypes CYP2E1, ALDH2 et une forte consommation d'alcool, a été considérée en relation avec un contrôle des cas étudiés. Les études précédentes n’avaient pas examiné ces paramètres dans le détail, et c'est à notre connaissance la première étude qui démontre de manière significative l'interaction entre CYP2E1, le génotype ALDH2 et la consommation d'alcool. Nous avons trouvé qu'il existait une synergie d'interaction avec les polymorphismes de CYP2E1, le génotype de ALDH2 et une forte consommation de boissons alcoolisées. Les individus combinant les génotypes ALDH2 (1/2) et CYP2E1 (c1/c1) ont un risque dramatiquement plus élevé de développer un ESCC, que ceux ayant un seul de ces génotypes respectifs.

La susceptibilité des génotypes liés à l’alcool et à l’aldéhyde déshydrogénases sur l'ESCC est apparue évidente en 2003, lorsqu'il a été largement accepté que les boissons ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2008-03-26 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: World Journal of Gastroenterology - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: consommation alcool polymorphismes cytochromes P4502E1 facteurs haut risque cancer cellules squameuses oesophage (ESCC)


Publicité

En savoir plus

Reference: Guo YM, Wang Q, Qi Z, Guo QH, Chen HM, Liu YZ. Genetic polymorphisms in cytochrome P4502E1, alcohol and aldehyde dehydrogenases and the risk of esophageal squamous cell carcinoma in Gansu Chinese males. World J Gastroenterol 2008; 14(9): 1444-1449