Publicité
Accueil > Revue de presse > TaiGen Biotechnology Co., LTD
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2008-04-08
Revue de presse

Tags: TaiGen -  essai phase I -  mobilisateur -  cellules souches TG-0054 - 
TaiGen initie un essai phase I sur le mobilisateur de cellules souches TG-0054  - Revue de presse
TaiGen initie un essai phase I sur le mobilisateur de cellules souches TG-0054

BIO-Europe Spring 2008 / TAIPEI, Taïwan--TaiGen Biotechnology Co., Ltd. a annoncé aujourd'hui les inscriptions à l’essai phase I TG-0054 en vertu d’un NMR de la FDA américaine. TG-0054 est un inhibiteur puissant et sélectif pour la liaison du récepteur de chimiokine spécifique à la surface cellulaire CXCR4 à son ligand SDF-1, qui mobilise avec efficacité les cellules souches (CD34+) et les cellules progénitrices endothéliales (CD133+) de la moelle osseuse au flux sanguin périphérique chez la souris. TG-0054 sera initialement développé pour l’indication de greffe de cellules souches chez les cancéreux.

Publicité

L’étude à dose intraveineuse unique à ascendance séquentielle randomisée, en double-aveugle, contrôlée par placebo, portant sur TG-0054 va évaluer la sécurité, la tolérabilité, la pharmacocinétique et les biomarqueurs, les cellules souches CD34+ et les cellules progénitrices CD133+ dans le flux sanguin périphérique chez des sujets en bonne santé. Les résultats de cette étude sont attendus au quatrième trimestre 2008.

« Nous sommes ravis de cet ajout très intéressant à notre pipeline clinique. Outre la greffe de cellules souches, TaiGen s’apprête à développer TG-0054 comme traitement premier dans sa catégorie de la dégénérescence maculaire liée à l’âge et de l’ischémie aiguë des membres » a déclaré Dr Ming-Chu Hsu, président du conseil et PDG de TaiGen. « Il s’agit là de la première d’une série de candidats-médicaments produits en interne que TaiGen envisage de porter au stade de développement clinique d’ici une année ou deux ».

Article écrit le 2008-04-08 par TaiGen Biotechnology Co., LTD
Source: Business wire


Publicité

En savoir plus

À propos de TaiGen Biotechnology Co., LTD

TaiGen Biotechnology (http://www.taigenbiotech.com/) est une société pharmaceutique chef de file au stade de développement, basée à Taïwan et qui compte une filiale à part entière à Beijing, en Chine. La société développe des traitements novateurs destinés à traiter les maladies infectieuses, les complications diabétiques et le cancer pour le marché mondial. TaiGen revendique une capacité intégrale en R&D et en développement clinique de nouveaux médicaments en Chine, à Taïwan, aux États-Unis et dans d'autres pays. Le R&D interne de la société a développé des candidats-médicaments premiers dans leur catégorie et le premier de ces médicaments, TG-0054, est actuellement en cours d’essais phase 1 aux États-Unis. TaiGen envisage de développer TG-0054 pour la greffe de cellules souches, l’ischémie aiguë des membres et la dégénérescence maculaire liée à l’âge. TaiGen a obtenu sous licence la némonoxacine, un agent antibactérien novateur à large gamme spectrale avec activité anti-SARM, de P&G Pharmaceuticals. La société a également annoncé aujourd'hui les résultats de haut niveau de sa première étude phase II sur la némonoxacine pour la pneumonie d’origine communautaire. La némonoxacine a atteint le taux de guérison clinique de non-infériorité comparé à la lévofloxacine et les profils de sécurité des deux médicaments sont comparables dans l’essai phase II. P&G et TaiGen recherchent des licenciés ou des partenaires de co-développement pour la némonoxacine sur les marchés des États-Unis, de l’UE et du Japon. TaiGen revendique des programmes avancés en développement préclinique pour l’infection à l’hépatite chronique C (cible à la protéase virale) et les tumeurs solides.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.