Publicité
Accueil > Actualité médicale > Maladies virales
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-04-08
Actualité médicale

Tags: Vaccin -  virus -  Ebola - 
Vaccin contre le virus de l’Ebola  - Actualité médicale
Vaccin contre le virus de l’Ebola

L’une des maladies les plus mortelles au monde, causée par le virus de l’Ebola, pourrait finalement être stoppée grâce à des chercheurs américains et canadiens, qui ont testé avec succès plusieurs vaccins contre l’Ebola sur des primates et cherchent aujourd’hui à les adapter à l’être humain.

Publicité

Docteur Anthony Sanchez. Des Centers for Disease Control & Prévention à Atlanta, en Géorgie, présente un aperçu du développement du vaccin contre l’Ebola aujourd’hui (Lundi 31 mars 2008) au cours de la 162e réunion de la Society for General Microbiology tenue cette semaine à l’Edinburg International Conférence Centre.

« La bio-menace posée par le virus de l’Ebola ne peut être négligée. Nous observons de plus en plus d’épidémies humaines naturelles de cette maladie mortelle. Avec le voyage par avion dans le monde et le tourisme, le virus peut être actuellement transporté de et à des régions reculées du monde. Il a également beaucoup de potentiel entant qu’arme possible de bioterrorisme », estime le Dr Sanchez. « Nous avons désespérément besoin d’un vaccin de protection ».

Jusqu’actuellement, plus de 1500 cas de fièvre hémorragique Ebola se sont présentés chez les êtres humains. La maladie est soudainement déclenchée et les symptômes incluent : fièvre, céphalées, mal de gorge, faiblesse, douleurs musculaires et articulaires, diarrhée, vomissements et maux d’estomac. Des éruptions cutanées, des yeux injectés de sang et des hemorragies peuvent également se manifester. La fièvre hémorragique Ebola présenté un taux de mortalité de près de 90% chez les êtres humains.

Vu la dangerosité du virus de l’Ebola, le fait de produire et de tester un vaccin s’avère représentera un véritable défi pour les scientifiques. Mais un facteur en particulier ralentit le progrès : il n’existe qu’un nombre limité d’installations de haut confinement ayant un personnel capable et autorisé à mener la recherche.

« Le virus de l’Ebola représente une menace d’un niveau de sécurité 4, de même que plusieurs autres virus à la base de fièvres hémorragiques », indique le Dr Sanchez. « En plus de la difficulté à obtenir un personnel et des installations adéquates, des vaccins contre des virus tels que la fièvre Ebola, Marburg ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2008-04-08 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Society for General Microbiology - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: Vaccin virus Ebola


Publicité

En savoir plus