Publicité
Accueil > Revue de presse > BIO
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
0000-00-00
Revue de presse

Tags: Convention internationale BIO 2007 -  biotechnologie industrielle -  environnementale - 
La Convention internationale BIO 2007 va mettre l’accent sur la biotechnologie industrielle et environnementale, « la vague du futur »  - Revue de presse
La Convention internationale BIO 2007 va mettre l’accent sur la biotechnologie industrielle et environnementale, « la vague du futur »

WASHINGTON--Du 6 au 9 mai à Boston, dans le Massachusetts, la Convention internationale BIO 2007 va montrer comment la biotechnologie industrielle, en introduisant des méthodes de fabrication positives au niveau environnemental, est en train de révolutionner la façon dont nous produisons de l’énergie, des produits chimiques et des plastiques, et exerce un impact significatif sur l’économie mondiale. Y seront présents plus de 20 000 leaders représentant l’ensemble du secteur, et nombreux seront ceux qui tourneront leur attention vers les opportunités et les avantages de la biotechnologie pour les applications industrielles et environnementales. Considérée comme la « Troisième vague de la biotechnologie, » l’utilisation d’enzymes au lieu de produits chimiques et de microorganismes pour fabriquer des polymères ou des carburants de transport à partir de ressources renouvelables, dont les cultures énergétiques spécialisées, ne sont que quelques uns des thèmes qui seront abordés cette année lors de la Convention internationale BIO.

Publicité

« Les innovations en biotechnologie industrielle se mesurent aujourd’hui avec succès contre les processus de fabrication traditionnels, et les possibilités sont illimitées, » a déclaré Jim Greenwood, président-directeur général de la Biotechnologie Industry Organization, qui organise la Convention internationale BIO. « La biotechnologie nous aide à libérer les avantages des matières premières de récolte et des résidus agricoles précédemment inutilisables en les convertissant en biocarburants, en sources d’énergie alternatives, et en produits biodégradables. Ces avancées sont susceptibles de réduire la dépendance nationale face au pétrole étranger, d’assainir l’environnement, de stimuler le développement économique en zones rurales, et éventuellement d’économiser plus de 20 milliards de dollars d’ici 2050 si la conversion aux biocarburants s’avère un succès. »

Chaque année, les thèmes industriels et environnementaux deviennent un composant de plus en plus important de la Convention internationale BIO. Cette année, la convention propose dix panels portant sur des thèmes tels que les récoltes énergétiques pour les biocarburants, le biodiesel, et les investissements dans la biotechnologie industrielle. Parmi les panels clés, citons notamment :

-- « Les récoltes énergétiques pour les biocarburants »
-- « Le carburant du futur : faits et fiction sur le biodiesel »
-- « Des technologies de prétraitement de pointe avec la paille de maïs et le peuplier »
-- « Du carburant à l’alimentation : les avantages globaux de la biotechnologie »

Conscients du potentiel économique de cette « Troisième vague de la biotechnologie, » certains états parmi lesquels l’Iowa, le Wisconsin et le Nebraska, qui mènent tous la charge pour la biotechnologie industrielle aux États-Unis, ont réservé des pavillons sur l’espace de 18 000 m2 qu’occupe la Convention internationale BIO. Chaque pavillon proposera des expositions d’entreprises et d’organisations de recherche qui poursuivent des innovations visant à appuyer ce composant prometteur d’un secteur déjà très performant. Le pavillon ouvrira le lundi 7 mai à 9 h 30 et sera ouvert chaque ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 0000-00-00 par BIO
Source: Business wire


Publicité

En savoir plus

À propos de BIO

La société BIO représente plus de 1100 sociétés de biotechnologie, institutions universitaires, centres de biotechnologie d’état et organisations connexes à travers les États-Unis et dans 31 autres pays. Les membres de BIO sont engagés dans la recherche et le développement de produits biotechnologiques dans les domaines des soins de santé, de l'agriculture, de l'industrie et de l'environnement.