Publicité
Accueil > Actualité médicale > Biologie clinique
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-04-17
Actualité médicale

Tags: sang -  alligator -  eliminerait -  infections -  resistantes -  antibiotiques - 
Le sang d’alligator éliminerait les infections résistantes aux antibiotiques  - Actualité médicale
Le sang d’alligator éliminerait les infections résistantes aux antibiotiques

NOUVELLE ORLEANS – Malgré être réputés pour attaquer l’homme et les animaux domestiques, les alligators font leur chemin ver un nouveau rôle de sauveurs en médecine, rapportèrent les biochimistes en Louisiane au cours de la 235e réunion de l’American Chemical Society. Ils décrivirent comment les protéines présentes dans le sang d’alligator représenteraient une source de nouveaux antibiotiques puissants afin de lutter contre les infections associées aux ulcères diabétiques, aux brulures graves et aux « superbugs » résistants aux médicaments conventionnels.

Publicité

Leur étude, première de son genre à examiner l’activité antimicrobienne du sang d’alligator en détail, observa une série d’autres usages prometteurs des protéines antibiotiques d’alligator, dont : lutter contre les infections à levures dues au Candida albicans qui posent un sérieux problème pour les patients atteints de SIDA ainsi que les sujets de greffe, possédant un système immunitaire affaibli, indiquent les scientifiques.

« Nous nous réjouissons à propos du potentiel des protéines se trouvant dans le sang d’alligator qui sont en même temps des agents antibactériens et antifongiques, » affirma le co-auteur de l’étude Mark Merchant, Docteur en Médecine et biohimiste à McNeese State University à Lake Charles, La. « Il est très probable que vous serez un jour traité à laide d’un produit base de sang d’alligator. »

Des études antérieures menées par Merchant révélèrent que les alligators possèdent un système immunitaire plus solide que la normale très différent du système humain. Contrairement à l’Homme, les alligators peuvent combattre les microorganismes tels que les champignons, les virus e les bactéries sans y avoir été exposé au préalable. Les scientifiques pensent que c’est une adaptation évolutive qui favorise la guérison rapide, vu que les alligators sont souvent blessés au cours de batailles territoriales féroces.

En collaboration avec Kermit Murray et Lancia Darville, tous les deux de la Louisiana State University à Baton Rouge, Merchant et ses collègues prélevèrent des échantillons de sang d’alligators américains. Ils isolèrent ensuite les globules blancs (leucocytes) qui combattent les maladies et en retirèrent les protéines actives.

Au cours de tests effectués en laboratoire, de minuscules quantités de protéines tuèrent de grandes quantités de bactéries, y compris le MRSA (staphylocoque doré résistant à la méthicilline), les bactéries mortelles qui passèrent du cadre des soins médicaux à la communauté. Ces « superbugs » sont de plus en plus résistants ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2008-04-17 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: American Chemical Society - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: sang alligator eliminerait infections resistantes antibiotiques


Publicité

En savoir plus