Publicité
Accueil > Revue de presse > Merial
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2008-04-09
Revue de presse

Tags: Climatologie -  Service de la Medecine veterinaire et Humaine - 

La Climatologie au Service de la Médecine vétérinaire et Humaine - Revue de presse
La Climatologie au Service de la Médecine vétérinaire et Humaine

TUNIS, Tunisie, April 9 /PRNewswire/ -- - 6ème Symposium de Parasitologie/Arthropodes et Maladies Vectorielles Associées : Modèle Biomathématique pour l'Évaluation des Risques Liés à la Population de Puces et de Tiques

Publicité




Le 6ème Symposium Merial de Parasitologie/Arthropodes et Maladies
Vectorielles Associées s'est ouvert aujourd'hui à Tunis, rassemblant plus de
120 climatologues, parasitologues et vétérinaires, pour discuter de l'impact
du réchauffement climatique planétaire sur la parasitologie (1) et les
maladies vectorielles (2). Cette année marquera la première participation de
chercheurs d'Afrique du Nord pour évoquer l'émergence de maladies exotiques
en Europe. Cette rencontre s'achèvera sur la meilleure gestion du risque et
le lancement d'un nouveau modèle biomathématique climatique, intitulé <<
FleaTickRisk >> (risque lié aux puces et aux tiques).


Depuis sept ans, Merial, joint-venture entre Merck & Co., Inc.,
sanofi-aventis et de l'une des plus importantes entreprises de santé animale
au monde, organise un colloque annuel afin de débattre des maladies causées
et transmises par les parasites, intitulé << Merial European Parasitology -
Arthropod-Borne Diseases Symposium >> (Symposium Européen Merial de
Parasitologie/Arthropodes et Maladies Vectorielles Associées). Le premier
symposium a eu lieu à Amsterdam en 2001 et l'édition la plus récente s'est
tenue à Marseille, en 2007.


Ces dernières années ont vu l'émergence de nouvelles maladies ou la
résurgence d'anciennes maladies, parfois associées à des changements
épidémiologiques. Lors de ses symposiums précédents, Merial a passé en revue
ces modifications épidémiologiques (modifications de la distribution
géographique et de la pathogénécité des maladies vectorielles), ainsi que
leurs causes possibles.


Aujourd'hui, le thème s'est élargi, dans la mesure où la plupart de ces
maladies touchent à la fois l'homme et les animaux (zoonoses) et où
l'incidence est en augmentation en raison des changements climatiques ; leur
gestion requiert donc une approche pluridisciplinaire. Lors du dernier
symposium, les intervenants ont présenté les résultats et hypothèses d'études
menées en médecine vétérinaire et humaine dans plus de 25 pays. Cette année,
à Tunis, des climatologues et des socioéconomistes se sont joints à leurs
homologues en médecine vétérinaire et humaine pour discuter de ce vaste
sujet, mais aussi pour parler de ...

Page suivante (2 / 6)

Article écrit le 2008-04-09 par Merial
Source: PRNewswire


Publicité

En savoir plus




Merial: Sur le même thème...