Publicité
Accueil > Actualité médicale > Maladies virales
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2001-10-03
Actualité médicale

Tags: VIH/SIDA -  VACCIN -  SOURIS - 
SIDA : UN CANDIDAT- VACCIN ELABORE A L'AIDE DE SOURIS
SIDA : UN CANDIDAT- VACCIN ELABORE A L'AIDE DE SOURIS "HUMANISEES"

Des souris dont le système immunitaire a été partiellement "humanisé" ont été utilisées pour sélectionner des peptides d'intérêt pour un vaccin anti-VIH, comme le montre une étude menée par l'Unité d'Immunité Cellulaire Antivirale de l'Institut Pasteur, à paraître dans European Journal of Immunology. Ces travaux, réalisés en collaboration avec le Généthon* (laboratoire d'immunologie) et l'INSERM, ont déjà permis la construction d'un candidat-vaccin qui a induit des réponses immunitaires cellulaires à long terme chez l'animal.

Publicité

Des souris dont le système immunitaire a été partiellement "humanisé" ont été utilisées pour sélectionner des peptides d'intérêt pour un vaccin anti-VIH, comme le montre une étude menée par l'Unité d'Immunité Cellulaire Antivirale de l'Institut Pasteur, à paraître dans European Journal of Immunology. Ces travaux, réalisés en collaboration avec le Généthon* (laboratoire d'immunologie) et l'INSERM, ont déjà permis la construction d'un candidat-vaccin qui a induit des réponses immunitaires cellulaires à long terme chez l'animal.

L'arme majeure du système immunitaire contre l'infection VIH est une catégorie de globules blancs capables de détruire les cellules infectées : les lymphocytes T cytotoxiques (CTL). Par ailleurs, la présence de plusieurs types de CTL, chacun dirigé contre un peptide donné du virus, paraît associée à une meilleure défense. Il semble donc important pour déclencher une bonne réponse immunitaire par la vaccination - qu'elle soit à visée préventive ou thérapeutique - d'associer différents peptides immunogènes (épitopes), inducteurs de CTL. De nombreux laboratoires dans le monde se sont consacrés ces dernières années à la recherche de tels épitopes. Comment les sélectionner, les évaluer, voire les améliorer? Des souris au système immunitaire partiellement " humanisé "**, conçues ces dernières années dans l'Unité d'Immunité Cellulaire Antivirale, ont été utilisées dans ces objectifs.

Ce modèle animal a permis dans un premier temps de comparer le pouvoir immunogène de 17 épitopes du VIH-1 déjà rapportés dans la littérature. Les chercheurs ont ensuite évalué la possibilité d'améliorer, grâce à une méthode développée dans l'unité en collaboration avec des chercheurs de l'INSERM, l'immunogénicité de certains de ces épitopes et montré qu'une optimisation pouvait en effet être obtenue.

Ce travail a permis de sélectionner 13 épitopes fortement immunogènes, relativement bien conservés parmi les isolats viraux, et capables d'induire des réponses CTL également actives contre les principaux variants naturels du virus.

Ils ont été assemblés pour ...

Page suivante (2 / 4)

Article écrit le 2001-10-03 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: VIH/SIDA VACCIN SOURIS


Publicité

En savoir plus