Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-04-30
Actualité médicale

Tags: “microenvironnement” -  tumeurs -  mammaires -  humaines -  amorce -  metastase - 
Le “microenvironnement” des tumeurs mammaires humaines amorce la métastase  - Actualité médicale
Le “microenvironnement” des tumeurs mammaires humaines amorce la métastase

Des chercheurs ont rapporté dans édition du 4 avril de Cell, une publication de Cell Press, que l’environnement des tumeurs mammaires primaires peut « renforcer » les cellules qui se libèrent et pénètrent la circulation sanguine, réussissant à envahir d’autres organes.

Publicité

Plus spécifiquement, à travers des études portant sur des centaines de tumeurs mammaires humaines, les chercheurs trouvèrent des preuves que la cytokine TGFβ se trouvant dans le microenvironnement de la tumeur, amorce la métastase pour les cellules cancéreuses jusqu’aux poumons, l’un des emplacements les plus communs pour la propagation de toutes sortes de cancers, y compris celui du sein. La signalisation de la TGFβ est souvent activée à l’intérieur des tumeurs, entant que réaction naturelle aux conditions inflammatoires et de carence en oxygène qui accompagnent la progression de la tumeur.

« Le microenvironnement d’une tumeur ne comporte pas que des cellules cancéreuses, mais tout un amalgame de types de cellules qui s’y rassemblent, » expliqua Joan Massague, du Memorial Sloan-Kettering Cancer Center à New York. Durant les quelques dernières années, indiqua-t-il, de plus en plus d’attention est donnée à l’impact local de ces autres cellules sur la tumeur, à travers leur effet sur la croissance des vaisseaux sanguins, la capacité des cellules cancéreuses à pénétrer la circulation sanguine, etc.

« Notre étude révèle que cela ne s’arrête pas là, » signala-t-il. « Les cellules cancéreuses apparaissent avec des instructions qui les avantagent sur le long terme. »

L’équipe de recherche analysa l’expression des 20.000 gènes du génome humain à l’intérieur de centaines de tumeurs mammaires primaires. Ces dernières furent divisées en 2 groupes classiques en fonction du statut de leur récepteur d’œstrogène (positif ou négatif, ER+ ou ER-). Dans les deux groupes, les chercheurs observèrent que près de 40% des tumeurs comportent la signature génétique de l’influence de la TGFβ.

Ils constatèrent que l’exposition à la TGFβ ne fit pas de différence quand au risque d’expansion du cancer, pour ce qui est des tumeurs ER+. Toutefois, concernant les tumeurs ER-, la TGFβ corréla nettement avec une augmentation du risque de métastase jusqu’au poumon, ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2008-04-30 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Cell Press - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: “microenvironnement” tumeurs mammaires humaines amorce metastase


Publicité

En savoir plus

Researchers include David Padua, Memorial Sloan-Kettering Cancer Center, New York, New York; Xiang H-F. Zhang, Memorial Sloan-Kettering Cancer Center, New York, New York; Qiongqing Wang, Memorial Sloan-Kettering Cancer Center, New York, New York; Cristina Nadal, Institut de Malalties Hemato-Oncologiques, Hospital Clinic-IDIBAPS, Barcelona, Spain; William L. Gerald, Memorial Sloan-Kettering Cancer Center, New York, New York; Roger R. Gomis, Oncology Programme, Institute for Research in Biomedicine, Barcelona, Spain; and Joan Massague, Memorial Sloan-Kettering Cancer Center, New York, New York, Howard Hughes Medical Institute, Memorial Sloan-Kettering Cancer Center, New York, New York.