Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-04-30
Actualité médicale

Tags: chercheurs -  decouvrent -  signalisation -  molecules -  organise -  propagation -  cancer -  sein - 
Les chercheurs découvrent comment la signalisation des molécules organise la propagation du cancer du sein  - Actualité médicale
Les chercheurs découvrent comment la signalisation des molécules organise la propagation du cancer du sein

NEW YORK – Une étude dirigée par des chercheurs au Memorial Sloan-Kettering Cancer Center (MSKCC) a révélé la manière dont les tumeurs mammaires utilisent un type particulier de molécules pour favoriser la métastase – propagation des cellules cancéreuses. La métastase représente la cause de près de 90% de tous les décès liés au cancer. L’étude a été publiée dans l’édition du 4 avril 2008 de la revue Cell.

Publicité

Les travaux examinent la manière dont les cellules dans le corps communiquent entre elles par le biais des cytokines, des molécules de signalisation qui dirigent un grand nombre d’activités, telles que la croissance cellulaire et le mouvement. Une cytokine importante – le Facteur de Croissance Transformant –a (TGF-a) – interrompe normalement le développement tumoral. Toutefois, d’après ces conclusions, les cellules cancéreuses humaines sont capables d’user de ces cytokines à leur propre avantage en poussant la TGF-a à renforcer la capacité d’une tumeur à se propager, au lieu de la neutraliser.

A l’aide de l’analyse informatisée visant à classifier les prélèvements de tumeurs de patients en fonction de leurs niveaux de TGF-a, les chercheurs remarquèrent que près de la moitié des tumeurs mammaires contenaient des TGF-a actives. Les tumeurs affectées s’avérèrent plus agressives et plus susceptibles de se métastaser jusqu’aux poumons au cours de la maladie du patient.

Utilisant des souris pour leurs séries suivantes d’expériences, les chercheurs découvrirent que la TGF-a incite les cellules cancéreuses mammaires à produire une seconde cytokine, appelée angiopoiétine-like 4 (ANGPTL4), qui renforce la capacité du cancer à se propager jusqu’aux poumons à travers la circulation sanguine. Les résultats révèlent que les cellules cancéreuses mammaires emploient l’ANGPTL4 afin de briser les fins capillaires des poumons, facilitant ainsi leur fuite jusqu’aux tissus pulmonaires.

« Nos travaux démontrent que la TGF-a renforce la métastase du cancer du sein humain et révèle la manière dont les cellules tumorales apprennent à exploiter la cytokine en les faisant fonctionner entant que système de relai afin de favoriser l’expansion du cancer du sein, » signala l’auteur principal de l’étude, Joan Massague, Docteur en Médecine, Président du Cancer Biology and Genetics Program à MSKCC et chercheur à la Howard Hughes Medical Institute.

Les chercheurs tentent actuellement de déterminer si ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2008-04-30 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Memorial Sloan-Kettering Cancer Center - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: chercheurs decouvrent signalisation molecules organise propagation cancer sein


Publicité

En savoir plus

This work was co-authored by Xiang H-F. Zhang and Qiongqing Wang of MSKCC's Cancer Biology and Genetics Program, and William L. Gerald, MD, PhD, a surgical pathologist and member of the Human Oncology and Pathogenesis Program at MSKCC. Cristina Nadal, PhD, of the Hospital Clinic-IDIBAPS and Roger R. Gomis, PhD, of the Institute for Research in Biomedicine (IRB Barcelona), both of Barcelona, Spain, also contributed to this research.