Publicité
Accueil > Actualité médicale > Biologie clinique
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-04-30
Actualité médicale

Tags: etude -  identifie -  mecanisme -  sous-jacent -  resistance -  multi-medicamenteuse -  mycoses - 
Une étude identifie le mécanisme sous-jacent à la résistance multi-médicamenteuse des mycoses  - Actualité médicale
Une étude identifie le mécanisme sous-jacent à la résistance multi-médicamenteuse des mycoses

Les résultats pourraient améliorer le traitement d’infections dangereuses chez les patients à l’immunité compromise.

Publicité

Une équipe de chercheurs dirigée par Anders Näär, Docteur en Médecine, du Massachusetts Général Hospital (MGH) Cancer Center a identifié un mécanisme contrôlant la résistance multi-médicamenteuse des mycoses. Cette découverte aiderait à développer les traitements qui luttent contre les infections fungiques opportunistes qui infectent souvent les individus à l’immunité compromise, tels que les patients soumis à une chimiothérapie, les sujets de greffe traités à l‘aide de médicaments immunosuppresseurs, ainsi que les séropositifs. Les résultats sont parus dans l’édition du 3 avril de Nature.

Près de 10% des infections de la circulation sanguine sont causés par des mycoses pathogènes, telles que l’espèce Candida ; la mortalité due à de telles infections se rapproche de 40%. Tel que plusieurs souches bactériennes deviennent résistantes à d’importants antibiotiques, la résistance à des médicaments antifungiques communs est un phénomène croissant en ce qui concerne les mycoses pathogènes. Afin de mieux comprendre les voies moléculaires contrôlant la résistance multi-médicamenteuse aux mycoses, l’équipe de recherche examina d’abord la résistance aux médicaments de la levure du boulanger, un modèle génétique commun pour l’observation des processus biologiques.

A l’aide d’approches moléculaires, biochimiques et génétiques détaillées, les chercheurs remarquèrent que la levure induit la résistance multi-médicamenteuse via un interrupteur moléculaire similaire à celui qui élimine les médicaments et autres substances étrangères des cellules humaines. Lorsque la protéine Pdr1p de la levure adhère à des médicaments antifungiques ou à d’autres produits chimiques, elle active la pompe moléculaire qui élimine la substance médicamenteuse de la cellule. L’équipe de recherche révéla que cet interrupteur chimique contrôle également la résistance pharmacologique dans une mycose pathogénique humaine importante, à savoir la Candida glabrata. Chez les êtres humains, une protéine dénommée PXR est le détecteur pharmacologique qui active les gènes impliqués dans la désintoxication et l’élimination des médicaments des cellules.

« Cette similarité intrigante entre ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2008-04-30 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Massachusetts General Hospital - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: etude identifie mecanisme sous-jacent resistance multi-medicamenteuse mycoses


Publicité

En savoir plus

The co-first authors of the Nature report are Jitendra Thakur, PhD, and Fajun Yang, PhD, of the MGH Cancer Center and Haribabu Arthanari, PhD, HMS Biological Chemistry and Molecular Pharmacology. Additional co-authors are Julia Breger and Darrick Li, MGH; Xiaochun Fan, PhD, Dominique Frueh, PhD, and Kevin Struhl, PhD, HMS; Shih-Jung Pan and Brendan Cormack, PhD, Johns Hopkins School of Medicine; and Kailash Gulshan and Scott Moye-Rowley, PhD, University of Iowa.

The study was supported by grants from the National Institutes of Health and the MGH Fund for Medical Discovery.