Publicité
Accueil > Revue de presse > Do-Coop Technologies
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
0000-00-00
Revue de presse

Tags: Do-Coop Technologies -  FMM -  cGMP -  nanotechnologie -  Neowater - 
Do-Coop Technologies atteint deux étapes clés (dépôt d’une FMM et conformité aux principes cGMP) dans le cadre de sa nanotechnologie exclusive de base aqueuse, baptisée Neowater(TM)  - Revue de presse
Do-Coop Technologies atteint deux étapes clés (dépôt d’une FMM et conformité aux principes cGMP) dans le cadre de sa nanotechnologie exclusive de base aqueuse, baptisée Neowater(TM)

Neowater vient de soumettre une fiche maîtresse du médicament (FMM) à la FDA, et la première usine de fabrication Neowater, conforme aux principes cGMP, est désormais opérationnelle en Israël.

Publicité

BOSTON--Do-Coop Technologies Ltd., une compagnie privée basée en Israël, a annoncé aujourd'hui qu’elle avait atteint deux étapes significatives en ce qui concerne sa nanotechnologie exclusive de base aqueuse, baptisée Neowater(TM). Une fiche maîtresse du médicament de type IV a été soumise à l’agence américaine du médicament (FDA) pour Neowater. En outre, la première usine de fabrication Neowater, conforme aux principes d’assurance qualité appelés « Current Good Manufacturing Practice » (cGMP), est désormais opérationnelle en Israël.

À propos de la technologie Neowater

Neowater est une technologie d'appui basée sur une nanotechnologie radicalement nouvelle reposant sur les caractéristiques de l'eau. Au contraire des nanotechnologies traditionnelles qui se concentrent sur une nanoparticule pour mettre au point un produit, Neowater s'appuie sur les propriétés uniques des nanoparticules pour modifier les propriétés physiques des molécules d’eau qui les entourent.

Dans la technologie Neowater, chaque nanoparticule tire parti de sa surface, qui est énorme, pour créer ce que l'on appelle un « effet de surface » et organiser ensuite les molécules d’eau qui les entourent. Ceci rappelle l'effet de surface des organelles au sein des cellules vivantes. Comme les organelles, les nanoparticules utilisent ce mécanisme unique pour créer l'eau intracellulaire. Alors que les organelles résident dans les cellules et les organes et ne peuvent pas être utilisées en test de laboratoire, on peut utiliser les nanoparticules en laboratoire et c'est ce que l'on a baptisé Neowater.

Mise au point en Israël, cette technologie produit une eau dont les propriétés physiques imitent l'eau intracellulaire et utilisent des cristaux inorganiques et insolubles qui sont introduits dans l'eau par un processus breveté. Avec son système stable de nanoparticules copieusement hydratées, Neowater réduit l'entropie des solutions aqueuses, comme les micelles dérivées d'un détergent non-ionique. Neowater manifeste, en outre et par modélisation, des propriétés aussi bien hydrophiles qu'hydrophobiques et elle a l’unique ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 0000-00-00 par Do-Coop Technologies
Source: Business wire

Mots clés: Do-Coop Technologies FMM cGMP nanotechnologie Neowater


Publicité

En savoir plus

Do-Coop Technologies présentera sa technologie Neowater lors du Business Forum (le 9 mai à 11 h 15, dans la salle B, « Drug Delivery Session ») et exposera également à la prochaine Convention annuelle internationale BIO 2007 qui se tiendra à Boston, dans le Massachusetts, du 6 au 9 mai 2007 (stand numéro 2087).




Do-Coop Technologies: Sur le même thème...