Publicité
Accueil > Revue de presse > Pfizer
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
0000-00-00
Revue de presse

Tags: Contrefaçon -  medicaments - 
La contrefaçon de médicaments, un risque vital  - Revue de presse
La contrefaçon de médicaments, un risque vital

BRUXELLES, Belgique--Pfizer salue le 1er symposium du Parlement européen sur les produits pharmaceutiques « Putting an end to drug counterfeiting » (Mettre fin à la contrefaçon des médicaments), qui a réuni décideurs, régulateurs et spécialistes européens sur le thème de la contrefaçon et du commerce des médicaments au Parlement européen aujourd’hui.

Publicité

« Pfizer est très préoccupé par la recrudescence de contrefaçons de médicaments qui mettent en danger la vie et le bien-être des patients en Europe et dans le monde, » a déclaré Julian Mount, vice-président Europe de Pfizer. « Le commerce illicite par internet ne représente qu’un aspect de l’histoire. Mais les médicaments contrefaits ont réussi à se frayer un chemin dans la chaîne d'approvisionnement légale des médicaments en Europe. »

L’inquiétude particulière de Pfizer pour l’Europe porte sur l’entrée de médicaments contrefaits dans la chaîne d’approvisionnement légale au travers du commerce de médicaments, couramment appelé marché parallèle de médicaments entre États membres. La nature complexe et fragmentée de la distribution pharmaceutique en Europe offre de multiples possibilités à cet égard. Plus de 140 millions d’emballages de médicaments circulent sur le marché parallèle en Europe chaque année, tous ont été ouverts et modifiés et peuvent passer par 20 à 30 mains avant d’aboutir au patient.(1)

Par exemple, quand on a découvert du Lipitor de contrefaçon dans la chaîne d’approvisionnement britannique en juillet 2006 – ce qui a entraîné un rappel à l’échelle du Royaume-Uni impliquant plus de 240 pharmacies ; plus de 50 % des emballages retournés se sont avérés contrefaits. Des compagnies de distribution intermédiaires commerciales d'achat et vente de médicaments vitaux étaient directement impliquées dans ce cas et ont été trouvées en possession de contrefaçons.

L’OMS estime que de 8 à 10 % de la chaîne d’approvisionnement mondiale porte sur des contrefaçons, qui peut atteindre jusqu’à 25 % dans certains pays.(2)

Lors d’une rencontre de l’OMS à Rome en février 2006, Nils Behrndt, directeur adjoint de l’unité Produits pharmaceutiques de la DG Entreprises et industrie, a mis en évidence une hausse de 1000 % des saisies de contrefaçons entre 1998 et 2004 en Europe.

« Pour un patient il est particulièrement difficile de détecter un médicament contrefait dès lors ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 0000-00-00 par Pfizer
Source: Business wire

Mots clés: Contrefaçon medicaments


Publicité

En savoir plus

(1) Haigh, J., IMS Global Consulting, cité dans « Parallel Trade in Medicines » (Le commerce parallèle de produits pharmaceutiques), Social Market Foundation, juin 2004
(2) http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs275/en/