Publicité
Accueil > Revue de presse > Biogen Idec
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
0000-00-00
Revue de presse

Tags: UCB -  Biogen Idec -  sclerose en plaques - 
L’antagoniste VLA-4 oral d’UCB et de Biogen Idec entre dans sa phase II de développement pour la sclérose en plaques  - Revue de presse
L’antagoniste VLA-4 oral d’UCB et de Biogen Idec entre dans sa phase II de développement pour la sclérose en plaques

BRUXELLES, Belgique & CAMBRIDGE, Massachusetts (États-Unis)--UCB (Euronext Bruxelles : UCB) et Biogen Idec (NASDAQ : BIIB) ont annoncé aujourd'hui l’initiation d’une étude de Phase II portant sur CDP323, un antagoniste VLA-4 oral en cours de développement pour la sclérose en plaques (SEP) de forme récurrente-rémittente. L’étude de Phase II randomisée en double aveugle a commencé cette semaine avec le dosage du premier patient. L’étude cherche à inscrire plus de 200 patients atteints de SEP de forme récurrente-rémittente qui n’ont pas répondu à un traitement antérieur avec béta-interféron. En octobre dernier, les sociétés ont conclu un accord visant à développer et à commercialiser conjointement ce composé à petite molécule.

Publicité

L’essai compare la sécurité et l’efficacité de deux doses de CDP323 en monothérapie au placebo sur une période de six mois. C’est la première fois que des patients atteints de SEP seront exposés à CDP323. Environ 50 centres médicaux d’Europe et des États-Unis devraient participer à cette étude. Les résultats de cette étude de Phase II sont prévus pour fin 2008.

« La sclérose en plaques touche plus d’un million de personnes à l'échelle mondiale et à ce jour, aucun traitement oral n’a été disponible. Un traitement oral constituerait une avance significative pour les patients car il serait susceptible de leur fournir une nouvelle option de libération de médicament non invasive, » a déclaré le Professeur Chris Polman, professeur de neurologie au VU Medical Centre, à Amsterdam, aux Pays-Bas, l’investigateur principal de cette étude.

À propos de CDP323

CDP323 est un antagoniste VLA-4 à petite molécule oralement actif. Le profil de sécurité, de tolérabilité et pharmacocinétique de CDP323 a été évalué chez des volontaires en bonne santé dans trois études de Phase I distinctes. Les données de ces études ont été présentées au Comité européen 2006 pour le traitement et la recherche sur la sclérose en plaques (ECTRIMS). Les données de ces études précoces appuient le développement de CDP323.

À propos de la sclérose en plaques

La sclérose en plaques est une maladie chronique du système nerveux central qui touche environ 400 000 personnes en Amérique du Nord et plus d’un million de personnes dans le monde. Il s'agit d'une maladie qui touche plus de femmes que d’hommes et qui survient généralement entre 20 et 50 ans. La sclérose en plaques est causée par un dommage à la myéline, la gaine protectrice des cellules du système nerveux central, qui interfère avec les messages transmis au corps par le cerveau. ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 0000-00-00 par UCB
Source: Business wire

Mots clés: UCB Biogen Idec sclerose en plaques


Publicité

En savoir plus

À propos d’UCB

UCB (www.ucb-group.com) est une grande société biopharmaceutique mondiale axée sur la recherche, le développement et la commercialisation de produits pharmaceutiques et biotechnologiques innovants liés aux troubles du système nerveux central, aux affections allergiques/respiratoires, aux troubles immunitaires et inflammatoires et au domaine de l’oncologie. UCB vise à occuper une position de leader dans le traitement de différents types de maladies graves. Employant plus de 8 500 personnes dans plus de 40 pays, UCB a réalisé un chiffre d’affaires de 2,5 milliards d’euros en 2006. La société UCB est cotée sur le marché Euronext de Bruxelles et son siège social international se situe à Bruxelles, en Belgique.

À propos de Biogen Idec

Biogen Idec établit de nouvelles normes de soins dans des domaines thérapeutiques dans lesquels les besoins médicaux non satisfaits sont importants. Fondée en 1978, la société Biogen Idec est un leader mondial dans la découverte, le développement, la fabrication et la commercialisation de traitements novateurs. Des patients de plus de 90 pays bénéficient des produits de premier ordre de Biogen Idec qui ciblent des maladies telles que le lymphome, la sclérose en plaques, et la polyarthrite rhumatoïde. Pour obtenir de plus amples informations posologiques sur le produit, des communiqués de presse et d’autres informations sur la société, veuillez consulter www.biogenidec.com.

Règle refuge UCB et Biogen Idec

Ce communiqué de presse contient des énoncés prévisionnels concernant le développement de CDP323. Le développement d’un médicament implique un haut niveau de risque. Seul un petit nombre de programmes de recherche et de développement aboutissent à la commercialisation d’un produit. Parmi les facteurs susceptibles de faire varier sensiblement les résultats réels des attentes actuelles d'UCB et de Biogen Idec, citons notamment le risque que les sociétés soient incapables de démontrer la sécurité et l’efficacité de CDP323 à chaque étape du processus d’essai clinique ; la possibilité que des obstacles techniques associés à la fabrication de CDP323 se manifestent ; le risque que les normes réglementaires applicables ne soient pas satisfaites ou que les autorités réglementaires n’approuvent pas CDP323 ; ou que la société rencontre d’autres obstacles imprévus.

Pour en savoir plus sur les risques et les incertitudes associés aux activités de développement de médicaments de Biogen Idec, veuillez consulter la section intitulée « Risk Factors » dans le rapport trimestriel de Biogen Idec sur Formulaire 10-Q pour trimestre fiscal clos le 31 mars 2007, déposé auprès de la Securities and Exchange Commission, ainsi que d’autres rapports périodiques et actuels déposés par Biogen Idec auprès de la Securities and Exchange Commission. Biogen Idec rejette toute obligation d’actualiser l’un quelconque de ces énoncés prospectifs, que ce soit en réponse à de nouvelles informations, à des événements futurs ou pour toute autre raison.