Publicité
Accueil > Actualité médicale > EXPLORATIONS
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2002-09-11
Actualité médicale

Tags: BIOTERRORISME -  CELLULE -  INTERVENTION -  RECHERCHE -  INSTITUT PASTEUR - 
BIOTERRORISME : UNE CELLULE D'INTERVENTION ET DE RECHERCHE A L'INSTITUT PASTEUR - Actualité médicale
BIOTERRORISME : UNE CELLULE D'INTERVENTION ET DE RECHERCHE A L'INSTITUT PASTEUR

Les événements dramatiques survenus à l'automne 2001 ont rappelé la réalité des risques du bioterrorisme. L'Institut Pasteur, l'un des principaux acteurs mondiaux dans l'étude des agents infectieux, a renforcé ses moyens d'intervention en liaison étroite avec les autorités de santé.

Publicité

Les événements dramatiques survenus à l'automne 2001 ont rappelé la réalité des risques du bioterrorisme. L'Institut Pasteur, l'un des principaux acteurs mondiaux dans l'étude des agents infectieux, a renforcé ses moyens d'intervention en liaison étroite avec les autorités de santé.
Depuis un an, l'Institut Pasteur a poursuivi et amplifié ses recherches, sur des agents potentiellement utilisables pour provoquer une contamination de la population (charbon, peste, botulisme…) ainsi que ses structures de surveillance épidémiologique. Prêt à intervenir immédiatement en cas d'attaque pour participer à l'identification rapide de l'agent en cause, l'Institut Pasteur poursuit par ailleurs activement le développement d'outils de détection et de diagnostic ainsi que la mise au point d'antisérums et de vaccins.


Intervention d'urgence en cas d'attaque

L'Institut Pasteur est doté de différentes structures prêtes à intervenir en cas d'attaque bio-terroriste ou d'acte individuel pour la détection et l'identification rapide des agents biologiques en cause.

Sept des 22 Centres Nationaux de Référence (CNR) *, gérés par l'Institut Pasteur, à la demande de la Direction Générale de la Santé, sont directement concernés par le problème du bioterrorisme (charbon, botulisme, peste, fièvres hémorragiques virales, arbovirus, diphtérie, résistance aux antibiotiques) tandis que d'autres pourraient être également amenés à intervenir (grippe, choléra, salmonelles, shigelles). Le personnel de tous ces Centres, formé aux techniques requises, est susceptible d'être réquisitionné immédiatement en cas de besoin (procédure d'astreinte). Le Centre National du Référence du Charbon a été créé cette année à l'Institut Pasteur à la demande des pouvoirs publics.

Les Centres Nationaux de Référence (CNR) sont des observatoires pour la surveillance des maladies infectieuses. Ils sont désignés pour trois ans par arrêté du ministère de la Santé. Partenaires de la Direction Générale de la Santé (DGS) et de l'Institut de Veille Sanitaire (InVS), ils répondent aux objectifs de la surveillance de diverses maladies infectieuses en France. ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2002-09-11 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: BIOTERRORISME CELLULE INTERVENTION RECHERCHE INSTITUT PASTEUR


Publicité

En savoir plus