Publicité
Accueil > Actualité médicale > Pédiatrie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2002-04-16
Actualité médicale

Tags: BEBES -  COQUELUCHE -  ADULTE - 
ATTENTION AUX BEBES : LA COQUELUCHE RESURGIT CHEZ L'ADULTE - Actualité médicale
ATTENTION AUX BEBES : LA COQUELUCHE RESURGIT CHEZ L'ADULTE

La coqueluche est aujourd'hui la première cause de mortalité par infection bactérienne chez les nourrissons de moins de deux mois. Comment sont-ils contaminés ? Médecins, épidémiologistes et chercheurs ont montré que les jeunes parents, bien que vaccinés dans l'enfance, pouvaient contaminer leurs bébés, leur protection ayant diminuée au cours du temps.

Publicité

La coqueluche est aujourd'hui la première cause de mortalité par infection bactérienne chez les nourrissons de moins de deux mois. Comment sont-ils contaminés ? Médecins, épidémiologistes et chercheurs ont montré que les jeunes parents, bien que vaccinés dans l'enfance, pouvaient contaminer leurs bébés, leur protection ayant diminuée au cours du temps. Une étude menée en Région Parisienne depuis fin 1999 met en évidence une proportion élevée de cas de coqueluche chez l'adulte : 32% des adultes toussant depuis plus de 7 jours sans cause évidente sont infectés par la bactérie responsable de la coqueluche… Ce qui pourrait signifier qu'à l'échelon national, 300 000 personnes souffrent actuellement de coqueluche !



La coqueluche, due à la bactérie Bordetella pertussis, est caractérisée par une toux prolongée. Il était habituel de l'évoquer devant la persistance de quintes (" le chant du coq ", d'où son nom…). En 1986, l'incidence de la coqueluche (qui était d'environ 5000 à 8000 cas par an avant la vaccination) était devenue si négligeable que cette maladie n'était plus considérée comme un problème de santé publique. Mais une augmentation du nombre de cas de nourrissons hospitalisés pour coqueluche a été observée en 1990 à l'hôpital Trousseau : pourtant, un haut niveau de couverture vaccinale avait été maintenu pendant plus de 30 ans, la vaccination contre cette infection ayant été appliquée en 1959 et généralisée en 1966. Une étude nationale avait été lancée par l'Institut de Veille Sanitaire dans plusieurs hôpitaux pédiatriques : elle a non seulement confirmé la résurgence, mais aussi montré un changement dans le mode de transmission de la maladie, qui ne s'effectue plus d'enfant à enfant mais de parent à nouveau-né. Plusieurs études ont alors suggéré que la cause majeure de la ré-émergence de la maladie en France était due à une baisse de la ...

Page suivante (2 / 4)

Article écrit le 2002-04-16 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: BEBES COQUELUCHE ADULTE


Publicité

En savoir plus