Publicité
Accueil > Actualité médicale > Maladies parasitaires
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2002-09-18
Actualité médicale

Tags: MENINGITES -  BACTERIENNES -  AFRIQUE - 
MENINGITES BACTERIENNES EN AFRIQUE - Actualité médicale
MENINGITES BACTERIENNES EN AFRIQUE

A la suite de missions au Sahel, l'Institut Pasteur et l'AMP* ont mis en évidence l'émergence d'un nouveau variant de méningocoque (W135) qui semble se répandre dans la "ceinture africaine de la méningite". Inquiets de cette situation, ils se sont engagés, en collaboration avec des centres de recherche en Afrique, dans un programme recherche-action de 5 ans.

Publicité

Un programme recherche-action de 5 ans


A la suite de missions au Sahel, l'Institut Pasteur et l'AMP* ont mis en évidence l'émergence d'un nouveau variant de méningocoque (W135) qui semble se répandre dans la "ceinture africaine de la méningite". Inquiets de cette situation, ils se sont engagés, en collaboration avec des centres de recherche en Afrique, dans un programme recherche-action de 5 ans.

* Association pour l'Aide à la Médecine Préventive

Des épidémies de plus en plus fréquentes

Les méningites bactériennes aiguës de l'enfant et de l'adulte sévissent dans le monde entier et sont majoritairement dues à trois espèces bactériennes: Neisseria meningitidis, Streptococcus pneumoniae, et Haemophilus influenzae type b. Ce sont des infections curables par antibiothérapie et des vaccins efficaces permettent de prévenir nombre d'entre elles, lorsque le diagnostic étiologique est convenablement établi. Le risque épidémique majeur est dû au méningocoque (N. meningitidis) dont 5 sérogroupes, A, B, C, Y et W135, sont les plus fréquemment incriminés dans les infections invasives transmissibles.

En Afrique, notamment dans les pays dits de la " ceinture de la méningite " (zone sub-saharienne qui s'étend de l'Ethiopie au Sénégal), des épidémies surviennent de manière cyclique chaque année (avec des épidémies de grande envergure tous les 8-12 ans). Cependant, depuis une dizaine d'années on assiste à une fréquence accrue des épidémies et à une extension hors des limites traditionnelles de la " ceinture de la méningite ". Depuis 1995, près de 500 000 cas ont été recensés avec une mortalité de 10% à 15%.
Un clone de N. meningitidis du sérogroupe A est identifié comme responsable de ces épidémies depuis 1987.

Une menace nouvelle : le variant W135

La première évidence du potentiel épidémique de N. meningitidis W135 est apparue en mars 2000, lorsque des pèlerins de la Mecque, vaccinés contre les méningocoques A et C, puis ...

Page suivante (2 / 4)

Article écrit le 2002-09-18 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: MENINGITES BACTERIENNES AFRIQUE


Publicité

En savoir plus