Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cardiologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-05-15
Actualité médicale

Tags: etude -  enfants -  inactifs -  encourent6risque -  etre -  atteints -  cardiopathies -  durant -  adolescence - 
Selon une étude, les enfants inactifs encourent 6 fois plus de risque d’être atteints de cardiopathies durant l’adolescence  - Actualité médicale
Selon une étude, les enfants inactifs encourent 6 fois plus de risque d’être atteints de cardiopathies durant l’adolescence

CHAPEL HILL – Selon une nouvelle recherche effectuée par des chercheurs de l’University of North Carolina à Chapel Hill, les jeunes enfants ayant un mode de vie inactif sont 5 à 6 fois plus susceptibles d’être atteints de cardiopathies et, ce, dès l’adolescence.

Publicité

Les résultats, parus le vendredi 4 avril dans la revue à accès libre Dynamic Medicine, examina un groupe d’enfants deux fois – la première fois à l’école primaire, puis 7 ans plus tard quand ils eurent atteints l’adolescence.

Les chercheurs voulaient obtenir plus d’informations sur l’apparition du syndrome métabolique, une maladie plus répandue parmi les adultes. Le syndrome métabolique est le nom donné à un amalgame de troubles médicaux qui augmentent le risque de cardiopathies et de diabète, tels que l’intolérance au glucose, l’hypertension, des triglycérides élevées, un cholestérol HDL (« bon ») bas et l’obésité. Des études précédentes avaient constaté que 4 à 9% des adolescents étaient atteints de ce syndrome.

Toutefois, personne n’avait, jusqu’à maintenant, suivi le même groupe d’enfants au fil des années pour étudier le rôle joué par l’activité et la forme physique durant leur enfance dans la probabilité de développer le syndrome métabolique le temps qu’ils atteignent l’adolescence, indiqua Robert McMurray , professeur d’entrainement physique et de science des sports au département d’entrainement physique et de sciences des sports au College of Arts and Sciences d’UNC.

L’étude examina des données portant sur près de 400 enfants âgés de 7 et 10 ans des 4 coins de la Caroline du Nord. Les chercheurs mesurèrent des facteurs tels que la taille, la masse corporelle, le pourcentage de graisse, la pression sanguine et les niveaux de cholestérol. Les participants furent également questionnés, dans le cadre d’un sondage, sur leur activité physique et furent soumis à un test de fitness et d’aérobie.

Lorsque les mêmes enfants furent examinés à nouveau 7 ans plus tard, 4.6% manifestaient 3 caractéristiques ou plus du syndrome métabolique.

McMurray expliqua que les adolescents atteints du syndrome avaient 6 fois plus de chance d’avoir eu une forme physique diminuée durant l’enfance et 5 ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2008-05-15 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: University of North Carolina at Chapel Hill - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: etude enfants inactifs encourent6risque etre atteints cardiopathies durant adolescence


Publicité

En savoir plus

Other authors of the study were Shrikant I. Bangdiwala, research professor in the UNC School of Public Health’s biostatistics department; Joanne S. Harrell, the Frances Fox Hill professor in the School of Nursing and director of the Center for Research on Chronic Illness; and Leila D. Amorim, who at the time the paper was written was a graduate student in the School of Public Health’s biostatistics department and is now an assistant professor in the statistics department at the Federal University of Bahia in Salvador, Brazil.

The study, titled “Adolescents with metabolic syndrome have a history of low aerobic fitness and physical activity levels,” can be found at http://www.dynamic-med.com.