Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cardiologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-05-16
Actualité médicale

Tags: Tirofiban -  considerablement -  deviation -  segment -  ICP -  primaire -  patients -  atteints -  STEMI - 
Le Tirofiban réduit considérablement la déviation du segment ST après une ICP primaire chez les patients atteints de STEMI  - Actualité médicale
Le Tirofiban réduit considérablement la déviation du segment ST après une ICP primaire chez les patients atteints de STEMI

Les complications thrombotiques réduites grâce à l’intervention précoce.

Publicité

PHILADELPHIE, PA, – Les données d’une étude randomisée contrôlée par placebo, multinationale et à double aveugle ont révélé que le traitement par tirofiban (AGGRASTAT®), en plus de l’aspirine (ASA), de l’héparine et du clopidogrel (600 mg), réduit considérablement l’incidence de la déviation résiduelle du segment ST après une intervention coronaire percutanée (ICP) chez les patients souffrant d’un infarctus du myocarde avec susdécalage ST (STEMI). Ces résultats ont été rapportés le 1er avril au cours de 57e session scientifique annuelle de l’American College of Cardiology.

Les données révélèrent une réduction considérable du pourcentage des patients ayant plus de 3 mm de déviation du segment ST, une heure avant l’ICP, dans le groupe traité au tirofiban, par opposition au groupe sous placebo (33.6% vs 44.3% respectivement ; p = 0.026 [point d’aboutissement primaire]). En outre, l’administration de tirofiban en moyenne 60 minutes avant l’ICP, dans l’ambulance ou le cadre du centre de référence, réduisit considérablement la déviation cumulative du segment ST avant l’ICP, en comparaison avec le placebo (10.9 mm vs 12.1 mm respectivement ; p = 0.028). La déviation cumulative du segment ST, entant que variable continue, diminua également grâce à l’administration précoce de tirofiban (3.3 mm vs 4.8 mm respectivement ; p = 0.002).

« Ces données positives soulignent l’importance de diagnostiquer précocement les patients atteints de STEMI, ayant ainsi la possibilité d’entamer la thérapie anti-thrombotique et triple antiplaquettaire, comprenant une dose de tirofiban en bol, dès le transport en ambulance, » expliqua Docteur Arnoud van’t Hof, docteur en médecine, Département of Cardiology, Isala Klinieken, Zwolle, les Pays-Bas, et chercheur en chef de l’étude On-Time 2.

Les résultats de l’étude révélèrent également que l’incidence combinée de décès, d’infarctus du myocarde récurrent (IM), de revascularisation urgente du vaisseau cible (RuVC) et d’arrêt du traitement pour cause thrombotique, se réduisit dans le groupe du ...

Page suivante (2 / 4)

Article écrit le 2008-05-16 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Dorland Global Public Relations - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: Tirofiban considerablement deviation segment ICP primaire patients atteints STEMI


Publicité

En savoir plus