Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cardiologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-05-16
Actualité médicale

Tags: MC-1 -  semble -  reduire -  risque -  crise -  cardiaque -  deces -  suite -  operation -  PAC - 
Le MC-1 ne semble pas réduire le risque de crise cardiaque ou de décès suite à une opération de PAC  - Actualité médicale
Le MC-1 ne semble pas réduire le risque de crise cardiaque ou de décès suite à une opération de PAC

L’utilisation de MC-1 (un métabolite inné de la vitamine B6) pendant 30 jours avant et après le pontage aorto-coronaire ne réduit pas le risque de crise cardiaque ou de décès cardiovasculaire, selon une étude parue dans JAMA et publiée le 1er avril pour coïncider avec sa présentation durant la conférence annuelle de l’American College of Cardiology. L’étude parut dans l’édition du 16 avril de JAMA.

Publicité

« Le pontage aorto-coronaire (PAC ou CABG) est l’une des options thérapeutiques les plus importantes pour apaiser l’angine de poitrine et améliorer la survie et la qualité de vie des patients atteints de la maladie artérielle coronaire pluritronculaire. C’est l’opération chirurgicale cardiaque la plus effectuée et, en 2005, plus de 250.000 opérations de PAC eurent lieu aux Etats-Unis, » écrivirent les auteurs. Les complications graves peuvent inclure la crise cardiaque, l’angine de poitrine récurrente, l’insuffisance rénale, les accidents cérébrovasculaires et la mort. Les données de la phase II de l’essai indiquent que le MC-1 peut réduire le décès et les crises cardiaques chez les patients à haut-risque soumis à une opération de PAC.

Docteur John H. Alexander, M.H.S, du centre médical de Duke University, Duke Clinical Research Institute, Durham, N.C, et ses collègues participant à MEND-CABG II, un essai en phase III randomisé et à multi-centres, évaluèrent les effets cardio-protecteurs du MC-1 administré avant et poursuivit pendant 30 jours après la chirurgie de PAC, en comparaison avec le placebo, chez 3023 patients à risque intermédiaire ou haut soumis à une chirurgie de PAC avec pontage cardio-pulmonaire.

Les chercheurs observèrent que les résultats efficaces primaires, le décès cardiovasculaire ou la crise cardiaque non-fatale au bout de 30 jours, survint chez 140 des 1510 patients (9.3%) dans le groupe du MC-1 et 133 patients sur 1486 (9.0 %) dans le groupe du placebo. Le décès suite à toutes sortes de causes était plus élevé parmi les patients du groupe de MC-1 que celui du placebo au 4e jour (1.0% vs 0.3%), mais était similaire au 30e jour (1.9% vs 1.5%). Le MC-1 n’eut pas d’effets bénéfiques apparents sur aucun sous-groupe pré-spécifié ou sur d’autres résultats.

Il n’y eu pas de différence en matière d’incidence d’accidents cérébrovasculaires postopératoires, de fibrillation auriculaire ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2008-05-16 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: JAMA and Archives Journals - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: MC-1 semble reduire risque crise cardiaque deces suite operation PAC


Publicité

En savoir plus

JAMA. 2008;299[15]:doi:10.1001/jama.299.15.joc80027