Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-05-20
Actualité médicale

Tags: herceptine -  chimiotherapie -  ameliorent -  taux -  reponse -  cancers -  sein -  HER2 -  sans -  autant -  effets -  indesirables -  majeurs - 
L’herceptine et la chimiothérapie améliorent les taux de réponse dans les cancers du sein HER2 sans pour autant avoir d’effets indésirables majeurs  - Actualité médicale
L’herceptine et la chimiothérapie améliorent les taux de réponse dans les cancers du sein HER2 sans pour autant avoir d’effets indésirables majeurs

Berlin, Allemagne : D’après les résultats de l’étude multi-centres la plus importante mené pour évaluer un nouveau traitement contre le cancer du sein, les femmes atteintes d’une forme particulièrement agressive semblent mieux répondre si elles reçoivent un schéma posologique de chimiothérapie incluant l’anthracycline et un taxane, associé au trastuzumab (Herceptin) avant et après l’intervention chirurgicale.

Publicité

Lors de la 6th European Breast Cancer Conference (EBCC-6) à Berlin, le Professeur Michael Untch a rapporté que les femmes enrôlées dans l’étude n’avaient pas connu d’effets secondaires sérieux dû au traitement, tel que de sévères problèmes cardiaques. Les résultats sont très encourageants, si on considère que les molécules trastuzumab et anthracyclines sont associées à une toxicité cardiaque.

Le Prof. Untch indique : « Lorsque nous avons débuté cette étude, il était considéré comme très courageux de donner aux patientes des anthracyclines associées au trastuzumab, mais nous souhaitions exposer les patientes au trastuzumab aussi longtemps que possible avant la chirurgie afin de que le traitement soit le plus efficace possible. Afin de minimiser les risques, nous avons exclu les patientes ayant des antécédents cardiaques, ainsi que celles dont la fraction d’éjection était inférieure à 55%. Cependant, nos résultats montrent aucune augmentation de la toxicité pour une telle combinaison de chimiothérapie associée au trastuzumab par rapport à la chimiothérapie seule. Nous n’avons pas enregistré de cas d’insuffisance cardiaque congestive ou de décès liés à des problèmes cardiaques ; et les autres symptômes cardiaques n’étaient pas sévères. L’association chimiothérapie plus trastuzumab s’est révélée la plus efficace, mais en même temps nous devons garder un œil sur le cœur. Aussi, un examen cardiaque tous les trois mois est une nécessité pour les patientes recevant ce traitement. »

Un total de 1510 patientes atteintes de cancer de sein ont été recrutées pour l’essai « GeparQuattro » entre 2006 et 2007 ; 453 d’entre elles avaient des tumeurs sur-exprimant le récepteur HER2 (une forme particulièrement agressive de la maladie). Avant la chirurgie, les patientes ont reçu quatre cycles d’epirubicin/cyclophosphamide (EC), puis ont été randomisées pour soit quatre cycle de docetaxel (D) ou quatre cycles de capecitabine (DX), ou une combinaison de D et DX, ou quatre cycles de D suivis par ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2008-05-20 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: ECCO-the European CanCer Organisation - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: herceptine chimiotherapie ameliorent taux reponse cancers sein HER2 sans autant effets indesirables majeurs


Publicité

En savoir plus