Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-05-20
Actualité médicale

Tags: acupuncture -  elimine -  bouffees -  chaleurs -  patientes -  atteintes -  cancer -  sein -  traitees -  tamoxifene - 
L’acupuncture élimine les bouffées de chaleurs chez les patientes atteintes de cancer du sein et traitées par le tamoxifène  - Actualité médicale
L’acupuncture élimine les bouffées de chaleurs chez les patientes atteintes de cancer du sein et traitées par le tamoxifène

Berlin, Allemagne: D’après des travaux présentés lors du 6th European Breast Cancer Conference (EBCC-6) à Berlin, l’acupuncture permet d’éliminer efficacement les bouffées de chaleurs ressenties par les femmes qui sont traitées avec l’anti-œstrogène tamoxifène à la suite d’une chirurgie du cancer du sein.

Publicité

Lors d’une réunion d’information, Mrs Jill Hervik, une physiothérapeute et acupunctrice au Vestfold Central Hospital (Tønsberg, Norvège), a indiqué que les patientes atteintes de cancer du sein et traitées par l’acupuncture traditionnelle Chinoise avaient une diminution de 50% des bouffées de chaleurs, à la fois au cours de la journée et de la nuit suivant la prise du traitement, et que les effets se maintenaient même lors que l’acte d’acupuncture avait cessé.

« L’acupuncture est de plus en plus utilisée dans les pays occidentaux pour traiter des problèmes de bouffées de chaleur chez les femmes post-ménopausées, aussi nous souhaitions évaluer si cette pratique était également efficace chez les femmes atteintes d’un cancer du sein, et souffrant de bouffées de chaleur dues au traitement anti-œstrogène, » indique Mrs Hervik.
Le tamoxifène peut induire la plupart des symptômes rencontrés lors de la ménopause, dont les bouffées de chaleur. Pour les femmes en bonne santé, un traitement hormonal de substitution est traditionnellement été utilisé pour éliminer ces symptômes, mais il est associé à une augmentation des risques de rechute chez les femmes ayant, ou ayant eu, un cancer du sein sensible aux œstrogènes.

Dans un essai prospectif contrôlé, en simple aveugle, Mrs Hervik et sa supérieure, le Dr Odd Mjåland, ont randomisées 59 patientes atteintes de cancer du sein pour un suivi de 10 semaines d’acupuncture traditionnelle Chinoise ou d’acupuncture minimale non effective entre Mars 2003 et Décembre 2006. Toutes ces femmes prenaient du tamoxifen à la suite de la chirurgie, et étaient post-ménopausées. Mrs Hervik a pratiqué à la fois l’acupuncture effective et non effective aux patientes, et maintenu un atmosphère neutre lors de la thérapie (par exemple pas de musique douce, et peu de temps à discuter avec les patientes) afin de réduire l’effet placebo de ce type de traitement.

Les patientes ont enregistré ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2008-05-20 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: ECCO-the European CanCer Organisation - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: acupuncture elimine bouffees chaleurs patientes atteintes cancer sein traitees tamoxifene


Publicité

En savoir plus