Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-05-23
Actualité médicale

Tags: etude -  demontre -  absence -  inhibiteurs -  aromatases -  problemes -  cardiovasculaires - 
Une nouvelle étude démontre l’absence de lien entre les inhibiteurs d’aromatases et les problèmes cardiovasculaires  - Actualité médicale
Une nouvelle étude démontre l’absence de lien entre les inhibiteurs d’aromatases et les problèmes cardiovasculaires

Berlin, Allemagne : Malgré les craintes actuelles, une nouvelle étude a montré que les inhibiteurs d’aromatases (AIs) n’étaient pas associés à une augmentation des risques cardiovasculaires chez les femmes prenant un traitement d’AIs afin de prévenir une rechute de leur cancer du sein.

Publicité

Lors de la 6th European Breast Cancer Conference (EBCC-6), le Dr Alain Monnier a rappelé qu’il s’agissait d’une nouvelle importante et rassurante pour les femmes actuellement traitées.

Les AIs, comme le letrozole, l’anastrozole et l’exemestane, induisent une diminution sévère des taux d’œstrogène, et sont de plus en plus prescrits chez les femmes dont les tumeurs du sein sont positives pour le récepteur œstrogène (ER+). Plusieurs études ont montré que les AIs sont souvent plus efficaces que la thérapie standard à base de tamoxifen pour les tumeurs ER+. Cependant, des inquiétudes sont apparues concernant leurs effets sur le système cardiovasculaire. En particulier, les conséquences de la disparition des oestrogènes qui peuvent conduire à l’artériosclérose, l’augmentation des lipides dans le sang (hyperlipidémie), des taux élevés de cholestérol (hypercholestérolémie) et les problèmes cardiaques qui y sont liés.

Le Dr Monnier, un oncologue et le chef du département d’oncologie médicale du Centre Hospitalier de Belfort-Montbéliard (Belfort-Montbéliard, France), a étudié les résultats à partir de plusieurs études portant sur les AIs afin de comparer les effets des AIs par rapports à ceux du tamoxifen et des placebos sur les taux lipidiques et les problèmes cardiaques.

« Un des problèmes rencontrés lors de l’étude visant à obtenir des évidences claires sur l’impact des AIs sur la santé cardiovasculaire, c’est que le tamoxifen a des effets cardioprotecteurs, » explique le Dr Monnier. « Le tamoxifen est un anti-œstrogène aux propriétés connues sur la diminution des lipides. Son effet sur la réduction des plaques coronariennes, des taux de protéine C réactive, mais aussi la diminution des problèmes cardiaques comme l’infarctus du myocarde ont déjà été rapportés. Cela rend les comparaisons entre les AIs et le tamoxifen difficile à interpréter, et les comparaisons entre AIs et placebos pourrait indiquer de façon plus juste l’impact des AIs sur la santé cardiaque. »

Après avoir analysé ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2008-05-23 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: ECCO-the European CanCer Organisation - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: etude demontre absence inhibiteurs aromatases problemes cardiovasculaires


Publicité

En savoir plus