Publicité
Accueil > Actualité médicale > Maladies virales
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-05-23
Actualité médicale

Tags: chercheurs -  rapportent -  arenavirus -  associe -  fievre -  hemorragique - 
Des chercheurs rapportent la découverte d’un nouvel arénavirus associé à une fièvre hémorragique  - Actualité médicale
Des chercheurs rapportent la découverte d’un nouvel arénavirus associé à une fièvre hémorragique

Une équipe de chercheurs regroupant les autorités de santé Boliviennes, des experts de la santé de l’US Navy et le U.S. Centers for Disease Control and Prevention, rapporte la caractérisation de « Chapare arénavirus », un arénavirus jusque-là inconnu, découvert dans les échantillons de sérums provenant d’un patient des zones rurales de la Bolivie, décédé des suites de l’infection. Un rapport complet de l’étude a été publié le 18 Avril dans le journal libre d’accès PLoS Pathogens.

Publicité

Nommé ainsi d’après la rivière Chapare qui court à travers les régions montagneuses orientales des Andes, le nouvel arénavirus Chapare engendre des symptômes cliniques hémorragiques semblables à ceux qui sont associés à d’autres arénavirus du Nouveau Monde, comme les virus Junin, Machupo, Guanarito, et Sabia. Cependant, Chapare est génétiquement différent des autres virus.

Les virus Junin, Machupo et Guanarito ont été associés à de grandes épidémies de fièvre hémorragiques. Les symptômes initiaux comprennent souvent de la fièvre, des malaises, des crampes musculaires, des nausées, des vomissement, et l’anorexie, suivis plus tard par des symptômes hémorragiques. En absence de traitement, des symptômes hémorragiques et neurologiques plus sévères peuvent se développer, et conduire à la mort jusque dans 30% des cas.

Dans cette étude, les auteurs ont effectué en premier lieu les tests pour les fièvres hémorragiques de la dingue et de la fièvre jaune, mais les résultats se sont révélés négatifs. Les tests pour Machupo et d’autres virus assimilés étaient également négatifs. Une analyse de séquence de fragments spécifiques du virus ont permis de confirmer plus tard qu’il s’agissait d’un membre unique de la famille Clade B New World des arénavirus.

De par la nature éloignée de la région où le cas a été détecté, seule une description limitée d’un possible réseau de cas a pu être déterminé dans la zone.

« Une surveillance étendue et des enquêtes écologiques devraient permettre de clarifier la nature de la menace pour la santé représentée par le virus Chapare, et apporter de plus amples informations concernant la source de l’infection humaine, » indique Tom Ksiazek, un virologiste du CDC de la Special Pathogens Branch.

« Nous devons en apprendre plus à propos de ce virus : quels sont ses liens avec les autres arénavirus, comment il induit la maladie, quelle est sa localisation dans la nature, » indique Ksiazek. « Ensemble avec ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2008-05-23 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Public Library of Science - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: chercheurs rapportent arenavirus associe fievre hemorragique


Publicité

En savoir plus