Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-05-27
Actualité médicale

Tags: composition -  medicament -  declenche -  mort -  cellules -  cancer -  ovarien -  chimiotherapie - 
La composition du médicament déclenche la mort des cellules du cancer ovarien résistant à la chimiothérapie   - Actualité médicale
La composition du médicament déclenche la mort des cellules du cancer ovarien résistant à la chimiothérapie

Dans une découverte qui serait utile pour maintenir la rémission au cancer ovarien résistant à la chimiothérapie, les scientifiques de Yale notent que les études pré cliniques ont montré que la composition du médicament NV-128 serait le facteur déclencheur de la mort des cellules du cancer ovariens en inhibant l’activation de la voie de la protéine appelée mTOR.

Publicité

Gil Mor, docteur en médecine. maître de conférences au Department of Obstetrics, Gynecology & Reproductive Sciences au Yale School of Medicine, et Ayesha Alvero, docteur en médecine et associé de recherche scientifique, ont présenté les données, le 15 avril, lors d’une présentation orale dans le cadre de la réunion annuelle de l’American Association for Cancer Research.

Dans les cellules du cancer, les signaux de mTOR rehaussent la croissance de la tumeur et seraient associés à la résistance aux thérapies conventionnelles. L’inhibition de la protéine mTOR arrêterait un grand nombre de ces voies de survie, dont les protéines protectrices de la mitochondrie des cellules du cancer.

La composition du médicament NV-128, développée par Novogen Limited, tient sa promesse en tant que thérapie ciblée davantage pour le cancer ovarien, étant donnée qu’elle agit différemment des thérapies traditionnelles dépendant des enzymes connues sous le nom de caspases pour déclencher la mort des cellules. Les thérapies utilisant les caspases dans le but de tuer les cellules du cancer peuvent être inefficace dans les cellules du cancer résistant à la chimiothérapie, en raison des mutations des signaux de court-circuit déclenchant la mort des cellules du cancer.

“Nous considérons que la capacité de NV-128 à déclencher la mort des cellules indépendantes de la caspase, dans les cellules du cancer ovarien résistant à la chimiothérapie, ouvre de nouvelles possibilités d’utilisation de NV-128 comme addition potentielle aux chimiothérapies conventionnelles ciblant les cellules du cancer ovarien,” déclare Mor.
Dans le cadre du développement de thérapies pour le cancer ovarien de stade avancé, Mor souligne que la conclusion serait “une étape-clée du développement de thérapies ciblées alternatives pour les patients souffrant de la récurrence du cancer’’.

Article écrit le 2008-05-27 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Yale University - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: composition medicament declenche mort cellules cancer ovarien chimiotherapie


Publicité

En savoir plus