Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-05-27
Actualité médicale

Tags: aimants -  microscopiques -  percee -  therapie -  genetique -  cancer - 
Des aimants microscopiques font une percée dans la thérapie génétique du cancer   - Actualité médicale
Des aimants microscopiques font une percée dans la thérapie génétique du cancer

Un traitement de cancer révolutionnaire, par le biais d’aimants microscopiques afin de permettre aux cellules humaines “armées” de cibler les tumeurs qui ont été développées par les chercheurs, financés par le Biotechnology and Biological Sciences Research Council (BBSRC). La recherche publiée aujourd’hui (17 April) en ligne au journal, Gene Therapy, montre que l’insertion de ces nano-aimants dans des cellules portant des gènes afin de combattre les tumeurs, a permis à plus grand nombre de cellules de réussir à atteindre et à envahir les tumeurs malignes.

Publicité

L’utilisation de cellules humaines en tant que véhicules de livraison pour la thérapie génétique contre le cancer a été pour longtemps une approche intéressante pour le traitement de tumeurs. Cependant, ces cellules atteignent généralement des tumeurs dans un nombre suffisant afin de les attaquer efficacement. A présent, une nouvelle méthode de “ciblage magnétique' a été développée pour surmonter ce problème, par Professor Claire Lewis à l’University of Sheffield, Professor Jon Dobson à l’University of Keele, et Professor Helen Byrne et Dr. Giles Richardson à l’University of Nottingham.

La technique implique l’insertion de petits aimants dans des monocytes – un type de cellules du sang blanc utilisé pour porter la thérapie génétique – et l’injection des cellules dans la circulation sanguine. Puis, les chercheurs ont place un petit aimant sur la tumeur afin de créer un champ magnétique et ils ont trouvé que cela attire beaucoup plus de monocytes dans la tumeur.

Le chef du laboratoire où le travail a été réalisé, Professeur Lewis, explique: "L’utilisation des nanoparticles pour rehausser la consommation de cellules armées thérapeutiquement par les tumeurs, pourraient annoncer une nouvelle ère dans la thérapie génétique - où la livraison du vecteur de thérapie génétique au site de maladie est bien plus efficace. Cette nouvelle technique serait aussi utilisée pour aider à la livraison de gènes thérapeutiques dans d’autres maladies, à savoir les joints arthritique ou le tissu cardiaque ischémique."

Professeur Jon Dobson de l’University of Keele, note: "A travers le concept de ciblage magnétique pour la livraison de gènes et de médicaments durant des décennies, de grands obstacles techniques ont empêché sa traduction vers une thérapie clinique. En captant et rehaussant les capacités de ciblage inné des monocytes, cette technique offre un grand potentiel pour surmonter certaines barrières et approcher la technologie ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2008-05-27 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Gene Therapy - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: aimants microscopiques percee therapie genetique cancer


Publicité

En savoir plus

This research is published online in Gene Therapy today and will be published in the journal Gene Therapy on 3 June 2008.

The research was carried out jointly by Professor Claire Lewis and Dr Munitta Muthana, University of Sheffield, Professor Jon Dobson and Dr. Neil Farrow, Keele University and Professor Helen Byrne and Dr Giles Richardson, University of Nottingham.