Publicité
Accueil > Actualité médicale > Maladies virales
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2003-07-07
Actualité médicale

Tags: POLIOMYELITE -  VACCIN -  POLIO - 
CAS DE POLIOMYELITE DERIVES DU VACCIN POLIO ORAL A MADAGASCAR - Actualité médicale
CAS DE POLIOMYELITE DERIVES DU VACCIN POLIO ORAL A MADAGASCAR

Cinq cas de paralysie flasque aiguë associés à des souches de poliovirus dérivées du vaccin polio oral (VPO) ont été répertoriés dans le sud de Madagascar d'octobre 2001 à avril 2002. L'étude de ces souches à l'échelon moléculaire, réalisée par des chercheurs de l'Institut Pasteur à Paris et de celui de Madagascar, vient d'être publiée dans Emerging Infectious Diseases : elle montre que les souches virales en cause sont des souches recombinantes entre souches vaccinales et souches d'entérovirus non identifiés.

Publicité

Cinq cas de paralysie flasque aiguë associés à des souches de poliovirus dérivées du vaccin polio oral (VPO) ont été répertoriés dans le sud de Madagascar d'octobre 2001 à avril 2002. L'étude de ces souches à l'échelon moléculaire, réalisée par des chercheurs de l'Institut Pasteur à Paris et de celui de Madagascar, vient d'être publiée dans Emerging Infectious Diseases : elle montre que les souches virales en cause sont des souches recombinantes entre souches vaccinales et souches d'entérovirus non identifiés. L'émergence de ces souches virales pathogènes dérivées de la vaccination complexifie les stratégies d'éradication de la poliomyélite.

Alors qu'aucun cas de poliomyélite due au poliovirus sauvage n'a été détecté à Madagascar depuis 1997, ces cas associés à des poliovirus dérivés du vaccin polio oral (VPO) rendent, selon les chercheurs, l'éradication de la poliomyélite plus complexe et remettent en question l'arrêt prévu de la vaccination avec le VPO, ultime étape des campagnes de vaccination visant à faire disparaître poliomyélite et poliovirus.

L'épidémie a touché des enfants d'une province au sud de la République de Madagascar, qui n'avaient pas été complètement vaccinés contre la poliomyélite. Les équipes de recherche de l'Institut Pasteur à Paris et de l'Institut Pasteur de Madagascar, respectivement menées par Francis Delpeyroux et Philippe Mauclère, ont caractérisé à l'échelon moléculaire les souches virales isolées. Ils ont démontré qu'elles différaient significativement des souches vaccinales de référence, et, en particulier, qu'elles avaient probablement évolué par recombinaison avec d'autres entérovirus : les souches vaccinales peuvent en circulant chez différents individus rencontrer d'autres espèces d'entérovirus et échanger avec eux du matériel génétique, ce qui conduirait à l'émergence de nouveaux virus pathogènes.

Ceci a pu être confirmé par un séquençage partiel du génome des souches virales en cause, qui a également permis de conclure que celles-ci s'étaient multipliées ou avaient circulé pendant un an ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2003-07-07 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: POLIOMYELITE VACCIN POLIO


Publicité

En savoir plus