Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-05-27
Actualité médicale

Tags: femmes -  obeses -  desavantagees -  diagnostic -  traitement -  cancer -  sein - 
Les femmes obèses sont désavantagées dans le diagnostic et traitement du cancer du sein  - Actualité médicale
Les femmes obèses sont désavantagées dans le diagnostic et traitement du cancer du sein

Berlin, Germany: Les femmes obèses atteintes de cancer du sein présentent les pires résultats de la maladie et ont tendance à présenter à leur médecin pour la première fous un maladie de plus en plus avancée, deux scientifiques ont affirmé lors de la 6ème European Breast Cancer Conference (EBCC-6).

Publicité

Dr. Evandro de Azambuja, Jules Bordet Institute, Brussels, Belgium, a souligné à la conférence, que son travail, ayant regroupé 2887 patientes, a montré que les femmes ayant un indice de masse corporelle (IMC) supérieur à 30kg/m2 ont présenté des résultats plus faibles en matière de survie générale sans maladie. “Nos données souligne encore une fois le problème mondial d’obésité,” précise-t-il.

Dr. de Azambuja et ses collègues ont étudié le cas des patients ayant participé à un essai de phase internationale III (BIG 2-98) comparant deux traitements de docetaxel aux traitements d’anthracycline chez les patientes atteintes de cancer du sein ganglions positifs (où le cancer s’est répandu aux ganglions lymphatiques). L’obésité a été observée chez 19% de toutes les patientes ayant pris part à ce test. “Nous avons trouvé que la survie sans maladie de 5 ans chez les patientes non-obèses était considérablement supérieure que celle observée chez les obèses,” explique-t-il. “75.9% des patientes non-obèses seraient libérées de la maladie 5 ans plus tard, contre 70% des patientes obèses. De plus, la survie générale de 5 ans, était de 87.5% chez les patientes non-obèses, contre 82% chez les patientes obèses.

“Les rapports estiment que l’obésité et l’inactivité physique représentent 25-30% de l’incidence du cancer de sein de la post-ménopause,” note Dr. de Azambuja.

“Les études publiées jusque-là n’ont pas spécifié le type de chimiothérapie utilisé et qui ne peut être généralisé à la pratique actuelle. Les études sont aussi consistantes dans la collection des données d’IMC et le point temporal de la mesure, les points sur le plafond ou les critères d’IMC, et le stade de la maladie,” a-t-il expliqué.
Actuellement, les scientifiques envisagent d’analyser davantage leurs données afin d’observer le statut hormonal et les co-morbidités (l’effet des maladies additionnelles que les patients peuvent avoir) afin de ...

Page suivante (2 / 4)

Article écrit le 2008-05-27 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: ECCO-the European CanCer Organisation - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: femmes obeses desavantagees diagnostic traitement cancer sein


Publicité

En savoir plus