Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-05-28
Actualité médicale

Tags: patientes -  enceintes -  perdantes -  traitement -  cancer -  sein -  approche -  necessaire - 
Les patientes enceintes sont perdantes dans le traitement du cancer du sein ; une nouvelle approche est nécessaire  - Actualité médicale
Les patientes enceintes sont perdantes dans le traitement du cancer du sein ; une nouvelle approche est nécessaire

Berlin, Allemagne : Les patientes enceintes atteintes d’un cancer du sein peuvent être traitées aussi près que possible des recommandations existantes pour les femmes non-enceintes, avec peu d’effets nocifs, affirma un scientifique au cours de la 6th European Breast Cancer Conférence (EBCC-6) tenue le mercredi 16 avril.

Publicité

Docteur Sibylle Loibl, professeur assistant en obstétrique et gynécologie à l’University of Frankfurt, en Allemagne, et membre du German Breast Group, signala que jusqu’actuellement, les preuves sur lesquelles les décisions de traitement pour les femmes enceintes se basaient étaient limitées, et qu’une approche prudente de la part des médecins voulait dire que plusieurs femmes ne recevaient pas le meilleur traitement pour leur cancer. « Nous avons réalisé qu’il existe très peu de données sur le sujet, » indiqua-t-elle, « et avons donc décidé de rassembler des informations sur les patients en Allemagne et à travers l’Europe. »

Le German Breast Group se lança en quête de données en 2003. Des informations sur 122 patientes enceintes diagnostiquées d’un cancer du sein entre avril 2003 et décembre 2007 furent analysées en fonction d’un certain nombre de facteurs – l’état fœtal 4 semaines après la naissance, l’état de la mère à l’accouchement, la phase et les caractéristiques biologiques du cancer du sein, sa thérapie, la sensibilité et la spécificité des procédures diagnostiques, l’état de l’enfant 5 ans plus tard et l’état du cancer du sein 5 ans après le diagnostique.

L’âge gestationnel moyen au moment du diagnostique était de 21 semaines, et celui des femmes, 33 ans. Certaines patientes choisirent d’interrompre la grossesse lorsqu’elles prirent connaissance du diagnostique, mais parmi celles qui firent le choix contraire, 43% furent uniquement opérées, 43.2% opérées et subirent une chimiothérapie, 5.4% la chimiothérapie seule et 2.7% ne reçurent aucun traitement. La période d’accouchement moyenne fut de 36 semaines, légèrement plus tôt que les femmes en bonne santé. Bien que les nouveau-nés eussent certains problèmes de santé, ceux-ci étaient généralement mineurs et le résultat fœtal chez les enfants dont les mères reçurent une chimiothérapie n’étaient pas différents de ceux dont les mères n’en reçurent pas.

« Nous sommes toujours entrain ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2008-05-28 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: ECCO-the European CanCer Organisation - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: patientes enceintes perdantes traitement cancer sein approche necessaire


Publicité

En savoir plus