Publicité
Accueil > Revue de presse > Raptor Pharmaceuticals Corp.
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2008-04-21
Revue de presse

Tags: Raptor Pharmaceuticals Corp. -  etude clinique -  phase IIa -  Convivia - 

Raptor Pharmaceuticals Corp. lance une étude clinique de phase IIa sur Convivia(TM) - Revue de presse
Raptor Pharmaceuticals Corp. lance une étude clinique de phase IIa sur Convivia(TM)

NOVATO, Californie, April 21 /PRNewswire/ -- - Le dosage des patients est en cours dans le cadre du premier programme clinique de la Société

Publicité




Raptor Pharmaceuticals Corp. (<< Raptor >> ou la << Société >>) (OTC
Bulletin Board : RPTP), a annoncé aujourd'hui que sa filiale de développement
clinique Bennu Pharmaceuticals Inc. (<< Bennu >>), a initié, en guise de
stade de développement initial de son programme Convivia(TM), le premier
programme de stade clinique de la Société, suite au dosage de la première
cohorte dans une étude de phase IIa sur la préparation orale de
4-méthylpyrazole (<< 4-MP >>) chez les personnes souffrant d'un déficit
d'ALDH2, ou d'intolérance à l'éthanol. Convivia(TM) est la formulation orale
exclusive de 4-MP de Bennu, conçue pour réduire les niveaux systémiques de
pointe d'acétaldéhyde chez les personnes souffrant d'un déficit d'ALDH2 et
ayant consommé de l'alcool.


(Logo : http://www.newscom.com/cgi-bin/prnh/20071022/NYM074LOGO )


Le déficit d'ALDH2, aussi connu sous le nom de << Asian flushing
syndrome >>, est un trouble métabolique héréditaire, affectant 40 à 50 % des
populations de l'Asie orientale, qui nuit à l'activité de l'enzyme
hépatocytaire aldehyde dehydrogenase (<< ALDH2 >>). Lorsque les personnes
souffrant du déficit d'ALDH2 consomment des boissons alcoolisées, il se
produit une accumulation d'acétaldéhyde qui est un carcinogène intermédiaire
métabolique de l'éthanol dans le sang et les tissus. Des études
rétrospectives publiées ont permis d'observer une corrélation significative
entre les buveurs récidivistes souffrant du déficit d'ALDH2 et une
augmentation du risque des cancers du tube digestif, des maladies du foie, de
la maladie d'Alzheimer à début tardif et d'autres troubles sérieux de la
santé. En plus des risques à long terme pour la santé, des niveaux élevés
d'acétaldéhyde entraînent la manifestation de symptômes aigus tels que les
rougeurs au visage, la tachycardie (rythme cardiaque élevé), les maux de
tête, la nausée et les vertiges.


Même si les personnes souffrant d'un déficit d'ALDH2 souffrent de
réactions désagréables et doivent faire face à des risques à long terme, une
proportion considérable d'entre eux sont des buveurs ...

Page suivante (2 / 7)

Article écrit le 2008-04-21 par Raptor Pharmaceuticals Corp.
Source: PRNewswire


Publicité

En savoir plus