Publicité
Accueil > Revue de presse > Sanofi Aventis
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2008-05-15
Revue de presse

Tags: Multaq -  dronedarone -  hospitalisations -  cardiovasculaire -  deces -  fibrillation auriculaire -  etude ATHENA - 

Multaq(R) (dronédarone) réduit de 24 % les hospitalisations d'origine cardiovasculaire ou les décès, chez les patients atteints de fibrillation auriculaire, selon l'étude ATHENA - Revue de presse
Multaq(R) (dronédarone) réduit de 24 % les hospitalisations d'origine cardiovasculaire ou les décès, chez les patients atteints de fibrillation auriculaire, selon l'étude ATHENA

PARIS, May 15 /PRNewswire/ -- Sanofi-aventis (EURONEXT : SAN et NYSE : SNY) annonce aujourd'hui que les résultats de l'étude internationale ATHENA montrent que Multaq(R) (dronédarone) diminue significativement le risque d'hospitalisation d'origine cardiovasculaire ou de décès de 24% (p = 0,00000002), chez les patients atteints de fibrillation auriculaire ou de flutter auriculaire, atteignant ainsi l'objectif principal de l'étude. Les résultats de l'étude ATHENA sont présentés lors des 29èmes journées scientifiques annuelles de la Société de Rythmologie Cardiaque Américaine (HRS - Heart Rhythm Society) qui se tiennent à San Francisco aux Etats-Unis.

Publicité



Pour la première fois en vingt ans de recherche pharmaceutique
dans la fibrillation auriculaire, un médicament en développement, Multaq(R),
permet une réduction significative de 30 % (p = 0,03) du risque de décès
cardiovasculaire en complément de traitements conventionnels (comprenant
entre autre des traitements ralentissant la fréquence cardiaque et des
antithrombotiques). Multaq(R) a également diminué significativement de 45% le
risque de décès pour cause d'arythmie (45 %, p = 0,01). De plus, une tendance
à une réduction de la mortalité toute cause confondue de 16% a été observée
dans le bras dronédarone (p=0,17) et Multaq(R) réduit également le risque de
première hospitalisation d'origine cardiovasculaire de 25% (p = 0,000000009)
comparé au groupe placebo.


<< Parce qu'il est potentiellement capable de modifier le
cours de la vie des patients, qui avec leurs médecins luttent contre une
maladie complexe avec des moyens limités, cette annonce est porteuse d'espoir
pour de nombreux patients dont la vie peut être significativement affectée
par la fibrillation auriculaire, >> a déclaré Marc Cluzel, Senior Vice
Président, R&D, de sanofi-aventis. << Cette étape déterminante illustre la
politique d'innovation de notre groupe et notre engagement constant à offrir
aux patients, aux médecins et aux décideurs en charge de la santé publique,
des médicaments innovants dans les domaines thérapeutiques où les besoins
sont considérables et les solutions limitées>>.


La fibrillation auriculaire est un motif d'hospitalisation
important et une cause majeure de mortalité, elle touche environ 2,5 millions
de personnes aux Etats-Unis et 4,5 millions dans l'Union européenne. C'est un
problème de santé publique qui prend de l'ampleur avec le vieillissement de
la population. Chez les patients atteints de fibrillation auriculaire, le
risque de décès est multiplié par deux, celui d'accident vasculaire cérébral
(AVC) est accru et les complications cardiovasculaires sont plus nombreuses,
notamment l'insuffisance cardiaque congestive. La vie de ces patients est en
outre considérablement altérée, principalement parce que la fibrillation
auriculaire les empêche d'avoir ...

Page suivante (2 / 9)

Article écrit le 2008-05-15 par Sanofi Aventis
Source: PRNewswire


Publicité

En savoir plus