Publicité
Accueil > Revue de presse > Sanofi Aventis
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2008-05-21
Revue de presse

Tags: Resulats -  etude ATHENA -  dronedarone -  Multaq -  Congres Mondial de Cardiologie - 

Les résulats de l'étude ATHENA avec l a dronédarone (Multaq(R)) discutés au Congrès Mondial de Cardiologie - Revue de presse
Les résulats de l'étude ATHENA avec l a dronédarone (Multaq(R)) discutés au Congrès Mondial de Cardiologie

BUENOS AIRES, Argentine, May 21 /PRNewswire/ -- Aujourd'hui au World Congress of Cardiology (WCC), la conférence de presse intitulée 'Nouvelles perspectives de traitement de la fibrillation auriculaire' a soulignée que l'étude clinique ATHENA devrait changer la façon dont les cardiologues envisagent le traitement de la fibrillation auriculaire, l'arythmie cardiaque la plus commune.

Publicité




<< Les résultats véritablement sans précédent de l'étude ATHENA marquent
un changement de paradigme dans le traitement de la fibrillation auriculaire
>> a conclu le professeur Christopher Cannon, Investigateur Senior du TIMI
Study Group au Brigham and Women's Hospital, lequel n'était pas impliqué dans
la conduite de l'étude. << La fibrillation auriculaire est une maladie très
fréquente, et nos alternatives thérapeutiques étaient jusqu'à ce jour
seulement tournées vers l'amélioration des symptômes avec l'espoir de ne rien
aggraver, comme on pouvait le craindre avec les antiarythmiques existants.
Dès lors, avec une réduction très significative de la mortalité et des
hospitalisations, en plus de la réduction de 45% de la mortalité par
arythmie, ou 30% de réduction des décès cardiovasculaires, dronedarone
devrait devenir un traitement de première ligne de la fibrillation
auriculaire >>


Les résultats de l'étude ATHENA ont été présentés la semaine dernière (le
15 mai) aux 29 e sessions scientifiques de la Heart Rhythm Society à San
Francisco, USA par le Professeur Stefan Hohnloser. Les résultats de l'étude
ont démontré que Multaq(R) réduit le risque de première hospitalisation
d'origine cardiovasculaire de 24% (p = 0,000000002) comparé au groupe
placebo, le critère d'évaluation principal.


Les effets indésirables les plus fréquemment rapportés, par rapport au
placebo sont de type digestif (26 % contre 22 %), cutanés (10 % contre 8 %,
essentiellement des éruptions) ainsi qu'une élévation de la créatinine
sanguine (4,7 % contre 1 %). Le mécanisme lié à l'augmentation de la
créatinine sanguine (inhibition de la sécrétion de la créatinine au niveau
des tubules rénaux) est bien défini. Le profil de tolérance cardiovasculaire
de Multaq(R) mis en évidence par l'étude indique un risque faible d'effet
pro-arythmique et pas d'augmentation du nombre d'hospitalisations pour
insuffisance cardiaque congestive. Le taux d'arrêt prématuré de traitement
pendant l'étude était comparable dans les deux groupes étudiés.


La fibrillation auriculaire est un motif d'hospitalisation important et
une ...

Page suivante (2 / 8)

Article écrit le 2008-05-21 par Sanofi Aventis
Source: PRNewswire


Publicité

En savoir plus