Publicité
Accueil > Revue de presse > Gen-Probe Incorporated
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2008-05-30
Revue de presse

Tags: Gen-Probe -  Europe -  dosage HPV APTIMA -  marquage CE -  detection -  papillomavirus humain - 

Gen-Probe lance en Europe le dosage HPV APTIMA(R), avec marquage CE, pour la détection du papillomavirus humain - Revue de presse
Gen-Probe lance en Europe le dosage HPV APTIMA(R), avec marquage CE, pour la détection du papillomavirus humain

SAN DIEGO, May 30 /PRNewswire/ -- Gen-Probe Incorporated (NASDAQ: GPRO) a indiqué ce jour que la Société avait lancé en Europe son dosage HPV APTIMA(R) HPV, un test de diagnostic extrêmement spécifique, destiné à détecter des souches à haut risque de papillomavirus humain, qui est à l'origine de cancers du col de l'utérus. Le Dosage du papillomavirus humain APTIMA a reçu le marquage CE ; il est à ce jour disponible dans 13 pays de l'Union européenne.

Publicité



<< Le marquage CE et le lancement de notre Dosage HPV APTIMA en Europe
attestent de l'engagement de Gen-Probe en matière de développement de tests
de diagnostic moléculaire plus précis, destinés à détecter les maladies
infectieuses potentiellement mortelles, telles que le cancer du col de
l'utérus >>, a déclaré Carl Hull, président du conseil d'administration et
PDG de Gen-Probe. << Nous espérons également que, de surcroît, notre test de
détection du papillomavirus humain deviendra, avec le temps, un facteur
important de croissance financière à long terme, sur nos plates-formes
d'instrument automatisées actuelles ou ultérieures. >>


Le Dosage HPV APTIMA est un test de détection d'acide nucléique amplifié
permettant de déceler la présence de 14 types de papillomavirus humain à haut
risque, associés au cancer du col de l'utérus. Plus spécifiquement, le dosage
détecte deux ARN messagers (RNAm), l'E6 et l'E7, qui sont produits en
quantités élevées lorsqu'une infection par papillomavirus humain progresse
vers le cancer du col de l'utérus Gen-Probe considère que, grâce au ciblage
de ces RNAm, il est possible d'identifier avec plus de précision les femmes
qui courent un risque plus élevé d'être atteintes d'un cancer du col de
l'utérus ou d'en développer un qu'avec des dosages concurrents, qui ciblent
l'ADN du papillomavirus humain. Grâce à la détection de l'ADN du
papillomavirus humain, il est possible d'identifier les femmes infectées ;
mais les infections par le papillomavirus humain sont courantes, et nombre
d'entre elles n'entraînent pas de cancer du col de l'utérus.


<< En ciblant deux gènes du papillomavirus humain associés à la
progression vers le cancer du col de l'utérus, le Dosage HPV APTIMA peut
accroître la spécificité de la détection du cancer >>, a déclaré le
Professeur Jack Cuzick, Professeur d'épidémiologie du Centre d'épidémiologie,
de mathématiques et de statistiques de Cancer Research UK Le Professeur
Cuzick conduit l'étude des << Tests prédictifs >>, réalisée sur 953 femmes,
dans le ...

Page suivante (2 / 6)

Article écrit le 2008-05-30 par Gen-Probe Incorporated
Source: PRNewswire


Publicité

En savoir plus