Publicité
Accueil > Actualité médicale > EXPLORATIONS
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-06-03
Actualité médicale

Tags: hommes -  noirs -  semblent -  moins -  susceptibles -  subir -  reparation -  elective -  anevrisme -  hommes -  blancs - 
Les hommes noirs semblent moins susceptibles de subir une réparation élective de l’anévrisme que les hommes blancs   - Actualité médicale
Les hommes noirs semblent moins susceptibles de subir une réparation élective de l’anévrisme que les hommes blancs

Selon un rapport paru dans l’édition de mai des Archives of Surgery, une des revues de JAMA/Archives, les hommes de race noire sont moins susceptibles que les hommes blancs de subir une chirurgie élective afin de réparer les anévrismes de l’aorte abdominale, même en prenant en considération les différences raciales pour ce qui est des taux de développement de la maladie.

Publicité

Un anévrisme de l’aorte abdominale survient lorsqu’un segment de l’aorte, le large vaisseau sanguin qui alimente le bassin, les jambes et l’abdomen, s’élargit ou gonfle vers l’extérieur. L’opération visant à réparer cette condition peut être effectuée de manière élective, avant l’apparition des symptômes. La réparation urgente d’un anévrisme est typiquement nécessaire lorsqu’un anévrisme se rompe, qu’il présente une fuite, qu’il s’élargisse rapidement, ou lorsque des symptômes tels que la douleur se développent.

Docteur Chad T. Wilson, à l’époque au Department of Veterans Affairs Medical Center, White River Junction, Vt., et aujourd’hui au Massachusetts General Hospital, Boston, et ses collègues utilisèrent les données de Medicare pour identifier les hommes âgés de plus de 65 ans ayant subi une réparation élective ou urgente des anévrismes de l’aorte abdominale entre 2001 et 2003. Afin d’évaluer le fardeau sous-jacent de la maladie dans de différents groupes raciaux, ils eurent recourt aux données d’études de dépistage par ultrasons, y compris une étude Vétérans Affairs comportant plus de 65.000 hommes.

Les hommes noirs subirent la réparation élective de l’anévrisme 1/3 moins souvent que les hommes blancs (42.5 vs 147.8 pour 100.000 hommes) et la réparation d’urgence en gros moitié moins (26.1 vs 50.5 pour 100.000 hommes). Les données de dépistage révélèrent que les hommes noirs développent des anévrismes de l’aorte abdominale à moitié moins que les hommes blancs. Etant donné cette différence, les hommes noirs étaient 27% moins susceptibles de subir une réparation élective, mais 30% plus susceptibles pour la réparation urgente des anévrismes de l’aorte abdominale.

Les explications potentielles de ces différents taux incluent le statut socioéconomique, notent les auteurs. « Bien que tous les patients participants à l’étude bénéficient de Medicare, il existerait des différences raciales quand à la globalité des avantages offerts par Medicare, le statut d’assurance supplémentaire ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2008-06-03 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: JAMA and Archives Journals - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: hommes noirs semblent moins susceptibles subir reparation elective anevrisme hommes blancs


Publicité

En savoir plus

Arch Surg. 2008;143[5]:506-510