Publicité
Accueil > Actualité médicale > Pneumologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2008-06-09
Actualité médicale

Tags: stress -  oxydatif -  predirait -  problemes -  pulmonaires -  futurs -  jeunes -  adultes - 
Le stress oxydatif prédirait des problèmes pulmonaires futurs chez les jeunes adultes  - Actualité médicale
Le stress oxydatif prédirait des problèmes pulmonaires futurs chez les jeunes adultes

ATS 2008, TORONTO – Selon une nouvelle recherche présentée au cours de la conférence internationale 2008 de l’American Thoracic Society tenue à Toronto le mercredi 21 mai, les indicateurs du stresse oxydatif pourraient prédire de futur problèmes pulmonaires.

Publicité

Certaines mesures du stress oxydatif sont positivement associées au déclin de la fonction pulmonaire 5 ans en avant, et ce déclin indique la possible apparition d’affections pulmonaires telles que la Broncho-Pneumonie Chronique Obstructive (BPCO).

Les chercheurs utilisèrent les données de l’étude longitudinale de cohorte de la National Heart, Lung and Blood Institute, CARDIA (Coronary Artery Risk Development in Young Adults), qui porta sur plus de 5000 jeunes adultes âgés entre 18 et 30 ans, évaluant les différents indicateurs de santé coronaire 2, 5, 7, 10, 15 et 20 ans après le début de l’étude.

Dans cette analyse, les chercheurs examinèrent les indicateurs du stresse oxydatif, dont les lipoprotéines de basse densité oxydées (LDLox), forme modifiée des LDL résultant de la peroxydation des lipides par les radicaux libres de l’oxygène, et le F2-isopostanes, un sous produit de la destruction médiée par les oxydants des membranes cellulaires, tous deux mesurés à la 15e année de l’étude CARDIA, et les comparèrent aux résultats de la fonction pulmonaire à la 20e année chez près de 2000 adultes sains.

« Notre conclusion principale était que les taux élevés de LDLox à la 15e année étaient associés au volume expiratoire forcé en une seconde le plus bas (VEF1) à la 20e année, qui est une mesure de l’obstruction voies aériennes, l’une des caractéristiques de la BPCO et de la capacité vitale forcee inférieure (CVF), une mesure de la capacité pulmonaire totale, » indiqua docteur Ravi Kalhan, SM, professeur assistant de médecine, directeur du programme BPCO à Northwestern University Feinberg School of Medicine et auteur principal de l’étude. « En outre, les individus présentant des niveaux élevés de F2-isoprostaines avaient tendance à avoir des taux bas de VEF1 et de CVF. »

Lorsqu’ils examinèrent ces associations en fonction du sexe, ils remarquèrent qu’elles étaient considérablement présentes chez ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2008-06-09 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: American Thoracic Society - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: stress oxydatif predirait problemes pulmonaires futurs jeunes adultes


Publicité

En savoir plus