Publicité
Accueil > Actualité médicale > Appareil digestif
Mon Compte




Publicité

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Librairie


Application

Dernière Parution


Partenaires
Publicité

2008-06-11
Actualité médicale

Tags: etude -  suivi -  continue -  Polyp -  Prevention -  Trial - 
L’étude de suivi continue sur le Polyp Prevention Trial - Actualité médicale
L’étude de suivi continue sur le Polyp Prevention Trial

une étude prospective de l’utilisation et le rendement de la colonoscopie de surveillance.

Publicité

Une nouvelle recherche révèle que les médecins effectuent la colonoscopie sur plusieurs patients encourant un risque bas de cancer, tout en n’effectuant pas assez d’opérations sur les patients encourant un risque élevé de développer le cancer. Cette étude observa que les médecins soumettaient les patients à risque bas plus tôt que les directives de pratique le recommandent.

« Nous avons dirigé cette étude car nous avons réalisé que nos ressources sont limitées, et nous avons donc besoin d’arranger nos priorités plus efficacement, » révéla Docteur Adeyinka O. Laiyemo, membre de la prévention contre le cancer au National Cancer Institute. « Nous voulions savoir s’il existe un décalage entre ce que les directives recommandent et ce que les médecins font. »

Les chercheurs étudièrent les participants au Polyp Prevention Trial (PPT) après la fin de l’essai. Le PPT était un essai contrôlé, randomisé et s’étendant sur 4 ans, au cours duquel les patients adoptèrent un régime alimentaire à base de fruits et de légumes, riche en fibres et pauvre en graisse, afin de déterminer si ce régime préviendrait la récurrence des polypes. Parmi les 2079 enrôlés, 1905 (92%) complétèrent l’essai, se soumettant à 3.1 colonoscopies en moyenne. A la fin de l’essai, 1297 sujets acceptèrent de faire l’objet d’un suivi passif supplémentaire en fournissant leurs dossiers de colonoscopie subséquents.

La période de suivi moyenne était de 6.2 ans ; au total, 774 sujets subirent une colonoscopie supplémentaire. Parmi 431 sujets portant au départ un adénome à bas risque et pas de récurrence à la fin de l’essai PPT, catégorie encourant le moins de risque, 30% subirent une colonoscopie supplémentaire dans les 4 ans qui suivirent et eurent de bas résultats en matière de récurrence significative des polypes. Par opposition, parmi les 55 sujets encourant un risque élevé de récurrence des polypes, seuls 41% ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2008-06-11 par © Copyright InformationHospitaliere.com
Source: Digestive Disease Week® 2008 - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com Accéder à la source

Mots clés: etude suivi continue Polyp Prevention Trial


Publicité

En savoir plus