Publicité
Accueil > Actualité médicale > Maladies virales
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2004-09-20
Actualité médicale

Tags: PISTES -  PESTE - 
DE NOUVELLES PISTES POUR COMBATTRE LA PESTE - Actualité médicale
DE NOUVELLES PISTES POUR COMBATTRE LA PESTE

La peste, une des maladies bactériennes les plus dangereuses pour l'homme, est actuellement en recrudescence dans le monde. Un travail de génomique comparative coordonné par des chercheurs de l'Institut Pasteur et une équipe du Lawrence Livermore National Laboratory aux USA, apporte un éclairage sur les bases génétiques ayant accompagné l'émergence, il y a moins de 20 000 ans, du bacille de la peste extrêmement virulent à partir d'un ancêtre beaucoup moins pathogène. Ces résultats, publiés dans PNAS, ont aussi permis d'identifier des gènes spécifiques du bacille de la peste qui représentent des cibles de choix pour la mise au point future de nouveaux diagnostics, traitements et vaccins contre ce fléau.

Publicité

La peste, une des maladies bactériennes les plus dangereuses pour l'homme, est actuellement en recrudescence dans le monde. Un travail de génomique comparative coordonné par des chercheurs de l'Institut Pasteur et une équipe du Lawrence Livermore National Laboratory aux USA, apporte un éclairage sur les bases génétiques ayant accompagné l'émergence, il y a moins de 20 000 ans, du bacille de la peste extrêmement virulent à partir d'un ancêtre beaucoup moins pathogène. Ces résultats, publiés dans PNAS, ont aussi permis d'identifier des gènes spécifiques du bacille de la peste qui représentent des cibles de choix pour la mise au point future de nouveaux diagnostics, traitements et vaccins contre ce fléau.

Avec près de 30 000 cas déclarés depuis une dizaine d'année, la peste est loin d'être une maladie du passé : elle est même actuellement ré-émergente dans le monde. Des foyers subsistent toujours, non seulement en Afrique, en Asie, et en Amérique du Sud, mais également aux Etats-Unis, où l'on dénombre en moyenne une dizaine de cas humains chaque année. L'inquiétude autour de cette terrible maladie s'est encore accrue avec l'apparition d'une souche multirésistante aux antibiotiques, mise en évidence dès 1995 par des chercheurs de l'Institut Pasteur.
Le bacille de la peste est de plus classé parmi les agents potentiellement les plus dangereux en matière de bioterrorisme.

En 1999, l'équipe d'Elisabeth Carniel dans l'Unité de Bactériologie Moléculaire et Médicale de l'Institut Pasteur a montré en collaboration avec le groupe de Mark Achtman au Max-Planck-Institut que le bacille de la peste, Yersinia pestis, avait pour ancêtre très récent Yersinia pseudotuberculosis, une bactérie beaucoup moins virulente et responsable de troubles gastro-intestinaux*.

En collaboration avec le groupe d'Emilio Garcia du Lawrence Livermore National Laboratory aux Etats Unis, l'équipe d'Elisabeth Carniel a donc lancé un programme de séquençage du génome de Yersinia pseudotuberculosis. L'analyse ...

Page suivante (2 / 4)

Article écrit le 2004-09-20 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: PISTES PESTE


Publicité

En savoir plus